CHRONISTOVISION MONDIAL

De la monarchie absolue au siècle des Lumières

Les successions royales sont difficiles. Le pouvoir royal est contesté et pourtant il survit et impose une monarchie absolue avec Louis XIV. Et pourtant, de nouveaux idéaux visant à émanciper l’homme des pouvoirs établis, se diffusent durant au 18ème siècle. Ces nouveaux courants de pensée seront le terreau des démocraties modernes…

 

L’absolutisme de Louis XIV

A la mort de Louis XIII en 1643, Louis XIV a 5 ans, le pouvoir est conduit par sa mère Anne d’Autriche et le 1er ministre Mazarin. En 1648, le parlement de Paris s'oppose fermement aux impôts levés par Mazarin pour continuer la guerre contre l'Espagne. La Journée des barricades contraint le roi à quitter Paris une première fois. En 1650, le prince de condé prend la tête de la fronde avec les grands nobles. En 1651, la reine et le jeune Louis sont prisonniers de la fronde. Le grand Condé se rallie à la royauté dès la majorité du roi déclarée le 7 septembre 1651. La fronde devenue très impopulaire est anéantie après que l’un de ses chefs Gondi soit exilé. Louis XIV est sacré le 7 juin 1654 en la cathédrale de Reims.

Etrangement et à contrario de l’Angleterre, le pouvoir royal ressort renforcé des ces rebellions. Le 9 mars 1661, Mazarin meurt, Louis XIV âgé de 22 ans, veut régner seul avec l’appui de ministres, Colbert, Louvois,…Il ordonne D’Artagnan d’arrêter le surintendant des Finances Nicolas Fouquet. C’est le début de l’Absolutisme, le roi ne rend des comptes qu’à Dieu. Sa puissance n’est cependant pas tyrannique, elle est limitée par les traditions et l’évangile.

Le roi soleil se fait bâtir un château à sa grandeur, Versailles. Il incite la noblesse à y séjourner pour mieux les museler. Plus de 20 000 personnes y séjournent.

Colbert son principal ministre est chargé de développer la marine royale et développer une campagne de colonisation en Amérique du nord et en Inde.

Louis XIV s’emploie à élargir le territoire. Les armées de Turenne conquièrent Strasbourg, la Franche Comté et une partie de la Flandre.

Louis XIV veut établir la suprématie de la religion catholique. Il révoque l’édit de Nantes en 1685 et lance une campagne d’expulsion des Huguenots hors de France. L’Angleterre et les Pays bas en profitent en récupérant de riches marchands et commerçants. La même année, il promulgue le code noir qui institue et codifie juridiquement l’usage des esclaves dans les colonies.

De 1662 à 1702, la France connait de grandes révoltes paysannes en raison de mauvaises récoltes et d’augmentation d’impôts pour financer les guerres. Elles sont très souvent réprimées dans le sang.

Louis XIV est furieux de la révolution anglaise. En 1702, il impose son petit fils sur le trône d’Espagne, le duc d’Anjou, Philippe V, ancêtre du roi Juan Carlos. Cette décision lui vaut l’inimitié de toute l’Europe et surtout des anglais, de l’Autriche et des provinces unies. Cette guerre de succession d’Espagne se termine par les traités d’Utrecht en 1713 et de Rastatt en 1714. La France est ruinée par ces guerres.  Louis XIV meurt à 77 ans le 1er septembre 1715.

 

Louis XV et la guerre de sept ans

Louis XV, héritier du royaume et arrière petit fils de Louis XIV n’a que 5 ans. Le pays est une grande puissance européenne mais en difficultés financières. Le duc d’Orléans neveu du roi Louis XIV assure la régence.

Louis XV prend le pouvoir le 15 février 1723 mais règne réellement à partir de 1743. Très populaire au début, le peuple le nomme « le bien aimé », mais très rapidement sa réputation de roi volage et ses guerres parfois désastreuses favorisent les critiques du peuple. Il gouverne peu et confie la tâche au cardinal Fleury.

Ses maitresses, la marquise de Pompadour puis la comtesse du Barry ont une influence désastreuse sur la vie politique. Il parvient à conquérir la Lorraine et la Corse mais perd la nouvelle France (Québec, Acadie) et quelques comptoirs en Inde au profit des anglais à l’issue de la guerre de sept ans. La suprématie de la marine anglaise affaiblit la position française dans le monde.

Pourtant la marquise de Pompadour agit pour réconcilier les écrivains comme Voltaire à Louis XV. Elle soutient le projet d’encyclopédie. Durant le règne de Louis XV, Voltaire, Rousseau et Montesquieu développe les concepts de justice sociale et d’égalité et combattent le despotisme de la monarchie absolue. Louis XV meurt en 1774.

 

Le 1er novembre 1755, la ville de Lisbonne est détruite par un tremblement de terre, par un raz de marée et par un incendie tuant 50 000 personnes.

C’est une guerre qui débute en 1756 et peut s’apparenter à une mini guerre mondiale. Elle oppose principalement le royaume de France allié à l’Espagne contre l’Angleterre mais aussi la Russie alliée aux autrichiens contre la Prusse.

C’est une guerre de territoires et de domination sur les colonies.

Les combats se déroulent sur tous les continents. Les deux traités de février 1763 (traité de Paris entre France et Angleterre, traité d'Hubertsbourg entre Autriche et Prusse) consacrent la victoire de l'Angleterre, maîtresse des mers, qui a ravi à la France de vastes possessions coloniales (le Québec,  l’est de la Louisiane, une partie des Antilles, le Sénégal), et de la Prusse, devenue l'une des premières puissances militaires de l'Europe.

La France garde Saint Domingue actuelle Haïti, fierté de la bourgeoisie contemporaine où sont exploitées des riches plantations de cannes à sucre travaillées par des esclaves. A l’époque les Antilles sont davantage valorisées culturellement par les élites y compris culturelles par rapport au Québec.

 

 

Le siècle des Lumières