CHRONISTOVISION MONDIAL

Les civilisations amérindiennes

En Amérique avant l’arrivée des européens, il y avait des civilisations comme les Incas, Mayas et Aztèques et aussi des tribus nomades comme en Amérique du nord. L’arrivée des conquistadores Espagnols et Portugais en Amérique du sud et le débarquement des anglais dans le nord vont sonner le glas des indiens.

 

Les premières civilisations

Vers -13 000 ans, le continent se peuple d’une 2ème migration de cueilleurs-chasseurs profitant des glaces qui rattachent l’Asie et le nord de l’Amérique.

Le continent est peuplé entièrement un millénaire plus tard.

Au 4ème siècle avant Jc, lors des premières civilisations précolombiennes, une migration du Mexique arrive en Amérique du nord, les Hohokams. Dans le sud ouest américain (Colorado actuel), les Anasazi se développent, ils habitent dans des maisons en flanc de falaise. Ils sont les ancêtres des Pueblos, peuple indien du 8ème siècle.

Vers l’actuelle ville de Saint Louis, la civilisation mississippienne s’est développée. Près de 50 000 habitants pratiquent la culture du maïs.

Au nord ouest américain, différentes tribus vivent de la pèche et du commerce avec l’Asie. Dans les grandes plaines vivent des tribus nomades suivant les migrations des bisons.

Au nord est, les différentes tribus vivent de chasse et de pèche. Au 15ème siècle, les Hurons et les Iroquois constituent une nation  hiérarchisée et organisée combattue un siècle plus tard par les colons européens.

Au 8ème millénaire avant jc, les cueilleurs chasseurs commencent à se sédentariser en Amérique centrale.

De cette époque aux invasions européennes,  l’histoire des indiens d’Amérique est à la fois complexe et mal connue. Des périodes de troubles succèdent à des périodes de civilisation. A partir du 1er millénaire avant JC au 16ème siècle après JC, les principales civilisations reconnues aujourd’hui sont celles des Olmèques, des Toltèques, des Mayas, des Aztèques et des Incas.

Entre -1200 et -400, la civilisation des Olmèques domine tout l’est mexicain.

 

 

Mesoamerique tete olmeque carte 543poLes Olmèques

http://www.jesuiscultive.com/IMG/jpg/Olmec_Head.jpgIls vivaient au Sud-est du Mexique actuel, à l’emplacement des États mexicains de Veracruz et de Tabasco. Ils sont célèbres pour avoir sculpté des têtes humaines colossales dans la pierre.

Ces civilisations se sont développées principalement en Amérique centrale (Guatemala, Mexique)  et sur la côte ouest d’Amérique du sud. Ces civilisations ne se sont pas systématiquement succédées. On a retrouvé principalement cinq grandes civilisations : les Olmèques, les Toltèques, les Mayas, Les incas et les Aztèques.

La première grande civilisation d’Amérique latine, ce sont  les Olmèques apparues vers -1500 et dont l’apogée se situe vers -1000. Cette civilisation donne naissance aux autres de la même région. Leur disparition se situe vers -200 et reste inexpliquée.

 

Vers -500, une autre civilisation prend son essor, les Teotihuacán. Elle serait issue de descendants Olmèques. Les indiens construisent de grandes cités formées de pyramide à la gloire des Dieux. Cette civilisation s’éteint pour des raisons inconnues au 10ème siècle.

 

 

L’empire Mayas

La civilisation des Mayas est l’une des plus anciennes. Elle est issue des migrations par le détroit du Béring  à la fin de l’ère glaciaire des Würm vers -9000. Les premiers signes de civilisations remontent à -1000. L’apogée Maya se situe entre le 4ème siècle et le 10ème siècle après JC. Les Mayas connaissent l’écriture et la numérisation mais ne découvre pas la roue. Ils créent un calendrier très précis et pratiquent l’astronomie. L’étude des constellations est une passion. Selon certains spécialistes,   les constellations ont servi de repères pour la construction des cités Mayas. Ce qui explique que de nombreuses cités parfois situées en plein montagne loin des points d’eau ne pouvaient qu’être éphémère. La société maya est très hiérarchisée et l’esclavage est pratiqué sur les prisonniers de guerre.

En 987, suite aux guerres avec les Toltèques, les Mayas construisent de nouvelles cité-états mais au 15ème siècle avant l’arrivée des Espagnols, les cités se font la guerre puis des épidémies et des catastrophes naturelles finissent par anéantir cette civilisation.

 

TeotihuacanL’empire Aztèque

Vassaux des Tépanèques, ils émigrent vers 1100 au Mexique. Ils fondent leur capitale à Tenochtitlan en 1375. A partir de la moitié du 15ème siècle, ils dominent sur un vaste empire. Leur politique conquérante rassemble 38 provinces.

En 1502, Moctezuma II arrive au pouvoir. Il porte l’empire Aztèque à son apogée. Il soumet les Mixtèques et règne sur la capitale comptant 300 000 habitants. La société est très hiérarchisée et la noblesse est héréditaire même si certains guerriers valeureux peuvent y accéder. Les sacrifices humains sont très répandus en offrande au dieu de la guerre et du soleil. Selon certains chercheurs, prés de 20 000 sacrifices ont lieu chaque année.

En 1519, Moctezuma accueille avec bienveillance les conquérants espagnols menés par Hernan Cortès car une prophétie annonce le retour du Dieu Quetzalcóatl. Cortès trahit le chef indien et le fait emprisonner pour soumettre son peuple. En 1520, les Aztèques se révoltent, Moctezuma est tué. C’est la fin de la civilisation Aztèque.

http://www.jesuiscultive.com/IMG/jpg/Teotihuacan.jpg

L’empire Incas

Cite incaLa civilisation Incas se situe dans les Andes (actuels Pérou et Bolivie). Elle prend pied après la chute de la civilisation de Tiahuanaco. Le terme Inca vient du nom de la 1ère  dynastie au pouvoir. Plus tard, il désigne le souverain. En 1438 après des campagnes militaires, les Incas sont à leur apogée. Ils construisent la cité de Machu-Picchu. Ils lancent quelques expéditions maritimes dans le Pacifique et atteignent les iles Galápagos.

La société est structurée autour d’une administration centralisée et par une politique économique très organisée. La caste religieuse et de la noblesse domine les autres pans de la société. Chaque sujet doit participer aux travaux collectifs et à un service militaire. Comme les Mayas, ils ne connaissent ni la roue ni la métallurgie. Pour compter, ils utilisent un système de cordes nouées basé sur la numérotation décimale.

Dans la société Inca, chaque famille dispose de terres arables et vit de sa production tout en versant des impôts au chef et aux prêtres. Chaque famille doit aussi participer aux tâches collectives. Les excédents de récoltes sont conservés pour le besoin de tous en cas de famine. Le chef est de droit divin.

La face sombre des Incas comme pour toutes les civilisations indiennes sud américaines, ce sont les sacrifices humains et l’esclavage.  Les Incas pratiquaient de nombreux sacrifices en offrande aux Dieux, plutôt des femmes ou de jeunes personnes et même des enfants. Les sacrifiés buvaient la Chicha (alcool) avant d’être conduit à la mort. Ils étaient souvent enterrés vivants.

En 1527, le chef Huayna Capac meurt sans désigner de successeur. Ses deux fils se font la guerre et affaiblissent l’empire. Les Espagnols sont déjà là. Le conquistador Francisco Pizarro profite du conflit pour anéantir l’empire Inca. Il y parvient en 1539. Des périodes de résistance Inca se succèdent durant tout le 16ème siècle mais sans réel succès même si la culture Inca reste présente encore aujourd’hui.

 

L’extermination des Indiens d’Amérique

CartecivLes  espagnols et les portugais veulent s’approprier les terres du nouveau monde. En 1498, Christophe Colomb débarque au Vénézuela. En 1499, Amerigo Vespucci accoste en Colombie.  Les Conquistador Ernan Cortès et Francisco Pizarro ont pour missions de conquérie les territoires et imposer la domination espagnole et la religion catholique. Des vice royauté sont implantées au Mexique et au Pérou.

En 1500, le portugais, Pédro Alvares Cabral débarque au Brésil. En 1539, le Brésil est géré par un Gouverneur royal.

Des colons s’installent sur ces terres et affrontent les populations autochtones.  Les missionnaires ont la charge de convertir les indiens au christianisme après qu’en 1542, il est mis fin à l’esclavage des indiens sous l’impuslion du père dominicain Bartolomé de las Casas (la Contreverse de Walladolid). Les indiens sont alors considérés comme des êtres humains. Ils étaient jusqu’alors maltraités, torturés exécutés sommairement et utilisés comme des bètes de somme.

Les indiens sont très rapidement décimés par les maladies venues d’Europe.

Au début du 17ème sicèle, les Jésuites entreprennent la conversion des indiens. Ils établissent des réserves de protection des Indiens contre les colons européens. Des règles protectrices sont édictées mais souvent peuy respectées. En 1604, Les Jésuites ofndent au Paraguay une réserve pour les Guaranis où le chef et son peuple ont une certaine autonomie. Les indiens cultivent les terres poru leur compte et doivent payer des impots au profit des espagnols et de l’Eglise. Les enfants recoivent une éducation. Les Jésuites doivent former des milices pour repousser les raids de marchads d’esclaves qui opèrent librement au Brésil voisin sous domination portugaise.

Au 18ème siècle, des réformes sont entreprises pour améliorer le statut des indiens et instaurer une certaine égalité mais l’élite créole garde la propriété des terres. A la chute de la royauté espagnole au début du 19ème siècle, les populations sud américaines indiens et créoles y voient un message d’indépendance.