CHRONISTOVISION MONDIAL

Les grands explorateurs

La Renaissance est marquée par l’exploration de nouveaux mondes. De Christophe Colomb à Magellan, l’Europe s’ouvre à d’autres contrées et à de nouvelles ambitions. Il n’en sera pas de même pour les autochtones de ces territoires qui subiront persécutions et épidémies. Ce sera la fin de leurs civilisations.

 

Christophe Colomb

D’origine génoise, Christophe Colomb est persuadé qu’il peut atteindre les Indes en filant droit vers l’ouest atlantique. La pensée de l’époque est que la terre est plate d’où l’incompréhension de ses interlocuteurs. Il parvient néanmoins à convaincre la reine d’Espagne Isabelle la catholique.

Elle finance son projet et lui offre trois navires : la Pinta, la Nina et la Santa Maria. L’expédition dure plus de deux mois et après des erreurs de navigations, les bateaux accostent accidentellement au San Salvador. Colomb pense atteindre l’Inde.

Plus tard, il admettra avoir découvert un nouveau monde qu’on appellera Amérique d’après le nom d’Amérigo Vespucci. Cet explorateur Florentin, est le 1er  européen à comprendre qu’il s’agit de nouveaux territoires, il y fera 3 expéditions.

 

Les autres explorateurs

Très rapidement les Espagnols et les Portugais envoient leurs navires conquérir de nouvelles terres et installer de nouvelles voies commerciales notamment d’épices. Ces deux nations naissantes fortes de reconquêtes territoriales s’étaient depuis longtemps tournées vers les voies maritimes. Déjà vingt ans plus tôt, les portugais atteignaient la pointe sud de l’Afrique. En 1498, Vasco de Gama navigateur portugais accoste sur les côtes de l’Inde en passant par le cap de bonne Espérance. Pedro Alvares prend pied au Brésil le 22 avril 1500.

Autre portugais, Magellan parvient à faire le tour du monde entre 1519 et 1522. Il est tué dans les Philippines.

Grande carte du monde simple voyage magellan

 

Le massacre des Indiens

En Amérique, les espagnols anéantissent les civilisations aztèques et Inca. Très vite, les indiens sont utilisés à des travaux forcés, de nombreux massacres ont lieu, les virus européens déciment les populations autochtones.

Les indiens seront plus tard christianisés souvent par la force. Les conquérants s’approprient les terres, exploitent des plantations de canne à sucre, des mines d’or ou d’argent. Un commerce triangulaire se met en place avec la traite des noirs qui complètent la main d’œuvre indienne. Les bateaux partent des ports européens pour l'Afrique, Les marchands d'esclaves achètent pour presque rien des hommes noirs capturés par des esclavagistes ou par d'autres tribus. Les européens les revendent en Amérique contre des denrées et métaux. Les occidentaux reprennent ainsi les pratiques anciennes d’arabes trafiquants d’esclaves noirs. Certains chercheurs avancent les chiffres de 15 millions d’esclaves par le commerce triangulaire et plus de 18 millions d'esclaves noirs par les pays musulmans.

Les anglais et les français attendront quelques années pour se lancer. Leurs cibles porteront davantage vers le nord de l’Amérique dédaigné par le Portugal et l’Espagne. Jacques Cartier envoyé par François Ier prend possession du futur Canada en 1534.Route soie comaguer2

 

La flotte chinoise

Avant l'épopée de Christophe Colomb, en Chine, les empereurs mongols Yuan ont développé d'immenses flottes de navires.

Entre 1274 et 1281, ils tentent d’envahir le Japon mais leurs projets restent vains, les vents divins nommés Kamikaze repoussent les flottes chinoises des côtes japonaises. Après l'effondrement de la dynastie Yuan dominée par les Mongols, la dynastie chinoise Ming règne de 1368 à 1644 donnant à la Chine une de ses plus belles périodes.

 Le premier empereur Ming Hongwu fait construire une armada de jonques visant à propager la culture chinoise dans le monde. Plusieurs jonques géantes accostent sur les côtes africaines dirigées par l’amiral Zheng He de 1405 à 1433.