CHRONISTOVISION MONDIAL

Le règne des dinosaures

Après une extinction majeure des espèces, une nouvelle forme de vie apparait il y a 245 millions d’années, les Dinosaures.....

Les dinosaures du Trias au Crétacé.

Il y a 252 Mo d’années, toute forme de vie a disparu de la surface terrestre, 95 % des espèces marines et 70 % des espèces vivant sur les continents ont été exterminées par un évènement dont la nature exacte fait encore débat. Pourtant très vite, il y a 245 Mo d’années une autre espèce apparait issue certainement de reptiles enfouis dans le sol, les dinosaures.

Dinosaures 2

 

L’ère secondaire voit aussi l’apparition des mammifères et des oiseaux. Le continent, la Pangée se disloque définitivement.

Cette ère comprend trois périodes : le Trias (-250/-205 Mo), le Jurassique (-205/-135 Mo) et le Crétacé (-135/-65 Mo).

 

Au trias, il y a 220 Mo d’années, l’unique continent la Pangée se fracture suite à d’importants mouvements volcaniques. La Pangée se divise en deux pour former deux continents, la Laurasie au nord de l’équateur et le Gondwana au sud.

Durant le Jurassique il y a 175 Mo, la Laurasie se divise à son tour pour former l'Amérique du Nord et l'Eurasie, tandis que le Gondwana se divise en quatre continents : l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Australie et l'Antarctique. L’océan atlantique prend forme.

Le climat est très chaud, les ammonites se développent de nouveau. Les poissons, qui ont subi peu de pertes lors de la dernière extinction, fourmillent dans les océans. Leurs morts  au fond des océans formeront au fil des millions d’années le pétrole exploitable aujourd’hui.

Pangee

Les reptiles marins se multiplient, se diversifient et atteignent des tailles énormes. Sur les terres, les amphibiens prolifèrent comme les cynodontes qui donneront naissance aux premiers mammifères. Chez les reptiles, les Archosauriens occupent les espaces et évoluent pour donner naissance aux premiers dinosaures et ptérosaures. Les squamates apparaissent et engendrent les lézards et serpents.

La valse des continents se poursuit. La Pangée se morcèle en plusieurs plaques continentales qui formeront au fil des millénaires les continents que nous connaissons aujourd’hui.

Le Jurassique se passe dans un climat favorable au développement de la faune et de la flore. La température des mers est de 10 degrés au dessus de l’actuelle température. Les dinosaures apparus il y a 230 Mo, prolifèrent sur tout le continent qui continue à se morceler. Il y a aussi des crocodiles, des reptiles volants (ptérosaures) qui colonisent tous les milieux (terre, fleuves, air, mer).

Description de cette image, également commentée ci-après Le Jurassique voit aussi l’apparition de la plupart des lézards contemporains comme les iguanes, les geckos et les orvets de même que les premières tortues marines. Il y a 160 millions d'années, les premiers oiseaux, l'Archéoptéryx, sorte de petit dinosaure à plumes de 60 cm de long. La flore évolue aussi avec l'apparition des angiospermes (plantes à fleurs). Cette nouvelle flore modifie les écosystèmes des lacs et contribue à la disparition des grands insectes. 

La France est recouverte par la mer, seul le bassin armoricain émerge.

Le crétacé débute vers -135 Mo. Il se caractérise par une diversification de la faune suite à la parcellisation des continents. Les dinosaures  atteignent des tailles gigantesques. Leur aspect épineux, leurs grandes dents (pour les carnivores) et leurs plaques de blindage (pour les herbivores) leur confèrent des allures monstrueuses.

 

Une nouvelle révolution : La reproduction vivipare il y a 100 millions d’années.

Il y a 100 Mo, une nouvelle révolution, la vie continue à évoluer et à se complexifier, certains animaux procèdent à la reproduction vivipare donnant naissance à un petit déjà formé dans le ventre de sa mère qu’elle nourrit au lait. Les premiers mammifères marsupiaux naissent. Les serpents apparaissent aussi à la même période.

Les plantes à fleurs et les angiospermes dominent la flore mondiale en utilisant par leurs multiples couleurs, les insectes pour diffuser leurs pollens et leurs graines.

90 millions d’années avant notre ère, le tyrannosaure règne en maitre sur l’Amérique du nord et l’Asie centrale en formation car la dérive des continents continue.

Cretace 1

 

La disparition des Dinosaures

C’est le début de l’ère tertiaire (-66/-2,6 Mo), en une seconde, le monde bascule.

MeteoriteIl y a 66 038 000 années, une météorite géante nommée Chicxulub de plus de 10 km de diamètre percute violemment la terre à 70 000 km/h dans le Yucatan au Mexique, dégageant instantanément une énergie équivalente à 5 milliards de bombes d'Hiroshima. Le cratère s’élargit sur un diamètre de 177 kms sur plus de 10 kms de profondeur. La température de l'atmosphère grimpe à 275°C sur le pourtour terrestre. Le méthane, issu de la décomposition des plantes et enfoui dans les couches internes, s’éjecte dans l'atmosphère en s'enflammant. Des incendies gigantesques embrasent la planète. Une pluie de roches s’abat sur terre. L’impact est proche de l'équateur, en quelques mois, le nuage de poussières se répand ainsi sur les deux hémisphères, accélérant le processus de recouvrement planétaire.

Agonie dinosaures

L'obscurcissement très rapide du ciel fait chuter la température moyenne de 4 à 10°C, ce qui est considérable. L'hiver nucléaire dure une dizaine d'années avec des chutes de température moyenne de - 10°C à - 20°C. Il s’en suit un effet de serre durant 10 000 ans. Les océans mettront entre 200 000 à 500 000 ans pour s'en remettre.

Des pluies acides inondent durant des milliers d’années la surface terrestre. Les deux tiers des espèces disparaissent. L'apocalypse des dinosaures dure 33 000 ans.

Les dinosaures avaient atteint un niveau de perfection et sont incapables de s'adapter à un bouleversement aussi rapide. D'autre part, leur nombre relativement peu élevé, ne permet pas leur survie. Enfin, leur déclin était déjà enclenché avec la métamorphose de la flore.

En revanche, les souris et autres petits mammifères, en supériorité numérique par rapport aux dinosaures, parviennent à survivre et à s'adapter. Ils vivent enterrés dans le noir et se nourrissent de charognes. Globalement, tous les animaux de plus de 20 kg ont disparu. Les omnivores et les charognards parviennent à se sortir de cette apocalypse et débarrassés de leurs prédateurs, ils vont se développer.

 

L’Amérique du nord se sépare définitivement de l’Europe.