CHRONISTOVISION MONDIAL

Les débuts de l’humanité

Il y a 2,5 millions d’années, les premiers humains apparaissent avec l’Homo Habilis. C’est la fin de l’ère tertiaire et le début de l’ère quaternaire...

L’homo Habilis.

Homo habilisDurant des millions d’années, les pré-humains  se métamorphosent physiquement. Leur intelligence grandit.  Ils perfectionnent leurs outils.

Nous entrons dans la période du paléolithique correspondant à l'âge de la pierre durant laquelle l'homme utilise des outils en os et en silex.  L’homo Habilis habite provisoirement à l’orée  des grottes ou dans les arbres pour se protéger des dangers naturels et surtout des prédateurs.

En France, le climat est la plupart du temps glacial. Les températures descendent à -80 degrés et les vents peuvent souffler jusqu’à 200 km/h. La calotte glaciaire descend jusqu’en Grande-Bretagne. Sur les derniers 500 000 ans, les périodes glaciaires très majoritaires laissent place sur quelques milliers d’années à des périodes plus clémentes.

Alors que l’Europe est prisonnière des glaces, en Afrique toujours, un nouveau genre humain apparait, l’Homo Habilis « homme habile » il y a 2,5 millions d’années. Il mesure 1,30 m et pèse une quarantaine de kilos. Plus intelligent que l’Australopithèque, il fabrique les premiers outils en bois, il est complètement omnivore contrairement à l’Australopithèque et bipède. Ses descendants seront aussi cannibales, même l’homo sapiens. Le volume de son cerveau est la moitié du notre. Il est le premier à diffuser un balbutiement de langage articulé.

Il voyage en Afrique du nord vers -1,8 millions d’années pour chasser le gros gibier. Il côtoie les côtes françaises où il vit en petit groupe, sur la côte d'Azur et côtoie rhinocéros et hippopotames. Le niveau des mers est plus élevé d’une centaine de mètres (Nice et Cannes sont sous les eaux).

La population est estimée à 10 000 individus.

 

Récemment, une autre espèce homo Naledi découvert en Afrique du sud serait un chainon manquant entre l’australopithèque et les premiers du genre homo.

 

L’homo Erectus.

Homo erectus-1,7 Mo d’années : L’homo Erectus invente le Biface pour gratter les peaux et trancher la viande, l’abri coupe-vent en peau en demi-cercle. Il pratique un langage phrasé.

Durant cette époque prospèrent les civilisations humaines de cueilleurs chasseurs.

L’Homo Erectus maitrise le feu il y a 700 000 ans et s’installe en Europe et en Asie.

Une étape est franchie vers -1,8 millions d’années avec l’arrivée de l’Homo Erectus engendré par l’Homo Habilis. Il est plus grand (1,90 m) et plus lourd et son cerveau est plus volumineux.

L’Homo Erectus est un grand voyageur, on le retrouve en Chine, en Asie du sud. Ses cousins comme l’homme de Java ou Pithécanthrope et en Europe l’homo Ergaster et l'homo Georgicus passés par le détroit de Gibraltar, se côtoient. De nombreuses périodes de glaciation se succèdent.

L’Australopithèque disparait définitivement vers - 1,2 millions d’années.

Il y a un million d'années, l’homo Erectus se sert du feu mais ne le maîtrise pas encore. Il faut attendre encore 300 000 ans pour qu’il y parvienne. Grâce au feu, vers -700 000 ans, il s’installe dans les cavernes. L’homme de Tautavel en France (-450 000 ans) et l’homme de Pékin (-700 000 ans) sont deux types d’Homo Erectus.

 

Homme neandertal

En Europe, l’homme de Neandertal apparait il y a 450 000 ans.

Il y a 700 000 ans, des vagues de tribus d’homo Erectus arrivent en Europe. Ces premiers européens côtoient aussi d’autres espèces proches des homo- habilis, l’homo Georgicus ou homo-Antecessor.

Au fil de millénaires, ces européens évoluent et modernisent leurs outils, leurs habitats et leurs relations sociales. Leur morphologie s’est adaptée à une vie plus rude du à un climat plus froid. L’homme de Neandertal apparait il y a 450 000 ans.

Il créé des outils de plus en plus sophistiqués : des pointes, des outils à dent, des disques, lames, burins et grattoirs.

L’homme de Neandertal est un chasseur vivant de grottes en grottes,  enterre ses morts et propage une certaine forme de culture.

 

 

 

 

 

 

 

L’évolution  humaine :

Evolution humaine