CHRONISTOVISION MONDIAL

Les Chrétiens persécutés par les Romains

Durant plus de 3 siècles, les Chrétiens serviront de suppliciés des Romains. ..

Le martyr de Saint Blandine

Martyr 1Martyr sainte blandineEn juin 177, sous le règne de l’empereur Romain Marc-Aurèle,  les fêtes ont commencé à Lyon. Le Conseil des 60 chefs Gaulois va se réunir et les festivités vont bon train.

Dans les arènes, un nouveau spectacle est prévu, le sacrifice de chrétiens coupables de tous les maux et refusant d’abjurer leur religion. Parmi les sacrifiés, il y a l’évêque Pothin et une servante nommée Blandine. Le 2 juin, l’évêque est tué dans les arènes et le 25 juillet, on amène la jeune Blandine. Avant leur arrivée, Ils ont été torturés.

Blandine est liée par les mains à un poteau. On lâche dans l’arène des fauves qui par surprise s’en détournent. Les fauves ne la dévorent pas, Blandine prie et implore le Christ. Les romains la fouettent, puis la mettent sur un grill brulant. On lâche ensuite un taureau qui l’embroche. Elle est achevée par un gladiateur qui l’égorge. C’est la dernière des 47 suppliciés. Les Romains sont estomaqués par la quiétude de cette jeune femme qui malgré son supplice atroce garde la foi en son seigneur.

 

 

 

 

Le martyr de Saint Symphorien

De nombreux chrétiens seront massacrés durant les deux prochains siècles comme Symphorien à Autun et Denis à Paris.

Toujours sous le règne de Marc Aurèle pourtant un empereur philosophe, les persécutions de chrétiens se poursuivent avec cruauté. En 178, Symphorien refuse de vénérer la statue de Cybèle la déesse de la Terre d’origine Phrygienne, lors d’une procession dans la ville d’Autun. Il est arrêté, emprisonné, torturé. On lui demande d’adjurer son Dieu. Après son refus, il est emmené hors de la ville puis il est décapité devant sa mère.

Martyr sebastien

Les Martyrs, Irénée, Denis et Sébastien

A Lyon, en 202 Irénée un des premiers théologiens chrétiens et 2ème évêque de Lyon, est arrêté lors de  la 5ème persécution puis tué. En 250,  le 1er évêque de Paris Denis meurt décapité.

Cinq autres persécutions vont se succéder sous les empereurs Maximin en 235,  Dèce en 249, Valérien en 257, Aurélien en 273 et Dioclétien en 303.

Un dernier martyr, Sébastien, né à Narbonne en 260, il intègre l’armée romaine en 283. Il se distingue et devient capitaine de la garde impériale auprès de l’empereur Dioclétien. Ce dernier pour unifier l’empire décide de persécuter les Chrétiens. Quelques milliers d’entre eux sont faits prisonniers dans les geôles romaines. Sébastien est Chrétien et tente d’aider les captifs. Il fait aussi quelques conversions dans l’élite romaine. Un jour de l’année 286, il est dénoncé et amené devant l’empereur. Dioclétien tente de le détourner de sa foi mais rien n’y fait. Sébastien est condamné à être transpercé de flèches par des archers mercenaires. Il survit miraculeusement. Le 20 janvier 288, il est amené dans l’hippodrome de Rome et subit la lapidation du peuple. Son corps martyr et jeté dans les égouts de la capitale pour éviter tout culte à son image. L’histoire raconte que son corps se serait placé près des catacombes où sont inhumés les grands souverains Romains.

En 303, Dioclétien déclare vouloir officiellement persécuter les Chrétiens. Des milliers d’entre eux sont exterminés, les églises sont détruites. Pour autant, le christianisme est devenu une religion importante dans l’empire. Les adeptes sont de plus en plus nombreux.

Persecutions chretiennes

×