CHRONISTOVISION MONDIAL

Les Germains pénètrent dans l’empire Romain

L’empire est très affaibli, les intrigues à la cour impériale rongent le pouvoir et les guerres contre les Germains et les Parthes très couteuses ruinent l’empire.

Les empereurs vont se partager le pouvoir entre l’Occident et l’Orient pour mieux se protéger face aux ennemis de l’extérieur mais la poussée germanique est trop forte. L’empire Romain d’Occident va lentement  s’effondrer.

 

La poussée germanique

Empire romain 395Depuis un siècle la poussée germanique se fait de plus en plus pressante.

A partir du milieu du 4ème siècle, les  Romains sont obligés de laisser les Francs s’installer près du Rhin.

En 375,  suite des conditions climatiques difficiles, des populations nomades de Huns venus d’Asie poussent les Goths aux frontières de l’empire Romain. Les Goths venus au 1er siècle de Scandinavie atteignent la mer Noire et le Danube au 3ème siècle. Ils se divisent en Wisigoths et Ostrogoths.

Certains chefs Francs intègrent l’armée Romaine. Les Francs s’installent peu à peu dans le nord de la Gaule. En 395, Stilicon, chef Franc devient général de l’empire.

En 378, poussés par les Huns, les Wisigoths pénètrent en dessous du Danube et battent les Romains à la bataille d’Andrinople.

A la fin du 4ème siècle, l’empire se morcèle, les barbares s’installent sur des terres appartenant aux Romains, l’empire facilite ces intégrations pour éviter les guerres. Les Germains entrent massivement dans l’armée romaine d’occident. La Gaule envahie par des peuplades germaniques tombe dans l’anarchie.

 

L’empire est coupé en deux, l’Orient et l’Occident

Théodose a laissé l’empire à ses deux fils, Arcadius et Honorius. L’empire romain est définitivement coupé en deux.

Les deux empereurs n’ont pas le charisme de leur père. Ils règnent mais ce sont des généraux qui gouvernent réellement, Stilicon d’origine franque en Occident et Rufinus en Orient.

En 395, Les Wisigoths menés par leur chef Alaric font une percée tout d’abord dans l’empire d’Orient. En 396, la cité d’Athènes est pillée. Plus au sud en Syrie et à Antioche, les tribus huns pillent, ravagent et massacrent les populations. L’empire romain d’Orient est fragilisé et le 27 novembre 395, le Préfet du Prétoire de l’empire d’Orient Rufinus est assassiné par un mercenaire goth nommé Gaïnas payé par Stilicon. Gaïnas et sa troupe sont installés à Constantinople. Ils font pression sur l’empereur.

Eutrope succède à Rufinus mais son pouvoir est tyrannique provoquant la colère du peuple. Arcadius n’a pas d’autre choix que de l’exiler et sous la pression de Stilicon, Eutrope est exécuté. Stilicon par ses relations avec de nombreux mercenaires goths mène à la baguette les deux empereurs.

Stilicon fait épouser sa fille à Honorius. En 400, les goths de Gainas sont massacrés à Constantinople, Arcadius prend son indépendance vis-à-vis de Stilicon.

En occident, Stilicon repousse par deux fois des invasions germaniques. Le large fleuve du Rhin sert naturellement de rempart à l’avancée germanique. En 402, l’armée du chef Wisigoths Alaric est battue à Pollenza et l’armée Ostrogoths est défaite  en 406 par l’armée romaine.

Néanmoins, à partir de fin décembre 406, le Rhin est complètement gelé durant cet hiver particulièrement rigoureux. Des hordes de Vandales, d’Alains et de Suèves en profitent pour traverser le fleuve et envahir l’est de la Gaule. Le général Stilicon et l’empereur Honorius restent impuissants.

 

L’empire romain tremble puisque la menace d’une percée germanique sur Rome est  possible. Stilicon décide de déplacer la Gouvernance Romaine à Ravenne située au nord est de l’Italie. Entourée de marécages et ceinturée de murailles, Ravenne sera plus protégée que Rome tant convoitée par tous les Germains.

 

Les Germains déferlent dans l’empire romain

Dès le 4ème siècle, quelques Germains intègrent les villages et villes gauloises. Ils arrivent en petit nombre ce qui facilite leur intégration. De nombreux hommes entrent dans l’armée romaine qui devient en un siècle une armée totalement mixte. La preuve d’une société qui mue, les vêtements traditionnels romains laissent place  au retour des braies ou plutôt des pantalons et des bottes à l’image des valeureux guerriers.

A partir du début de l’année 407, suite à des poussées des tribus Huns en Europe centrale, les Germains franchissent le fleuve du Rhin encore gelé. Ce sont les Vandales, les Alains, les Suèves, les Burgondes, les Alamans puis sont suivis par les Francs. Les incursions se passent parfois avec violence comme celle des Vandales qui à chaque passage massacrent la population. Ils traversent la France et s’installent en Hispanie (Espagne).

Depuis la séparation de l’empire, l’affaiblissement des forces armées romaines est bien présent. Elles ne peuvent contenir l’invasion des Vandales. Rome consent à octroyer des terres contre la défense de l’empire.

Les Francs installés sur la rive droite du Rhin prés de l’actuelle ville de Francfort depuis le 3ème siècle se répartissent en deux peuples, la tribu des Saliens et celle des Ripuaire. Ils font quelques incursions en Gaule mais sont repoussés par les romains. Au milieu du 4ème siècle, les Francs Saliens installés au milieu de la Belgique actuelle s’allient aux gallos romains pour protéger la frontière de l’empire romain avec l’aide de l’autre fraction les Francs Ripuaires. En 384, Arbogast d’origine franc devient consul de l’empire romain d’occident et en 395, un certain Stilicon aussi d’origine franc devient général de l’empire romain. L’invasion des Vandales dévaste tout  jetant le désordre dans la région.

A l’est de l’Italie s’avance un autre peuple germain, les Wisigoths. Ils sont convertis au christianisme mais le courant arien qui nie la divinité du Christ. Ils étaient chassés des steppes en 375 par les Huns. Au début du 5ème siècle, menés par leur chef Alaric, ils franchissent le limes, pillent la ville d’Athènes puis foncent vers Rome.

Rome n’était plus depuis des années la capitale de l’empire d’occident, la cité de Milan puis Ravenne accueilleront l’empereur romain. La gouvernance de l’empire est déjà très chaotique. Les généraux agissent selon leur intérêt comme Stilicon qui pense attirer  dans son armée les Wisigoths et refuse donc de les écraser le 6 avril 402 dans le nord de l’Italie. L’empereur Flavius Honorius le fait tuer quelques années après.

Les Wisigoths continuent leurs périples et dévastent tout le sud de la Gaule. Ils s’y installent avec l’assentiment obligé des romains.

Le 1er mai 408, Arcadius l’empereur d’Orient meurt et laisse son trône à son fils Théodose II.

En 408, le comportement de Stilicon, ce barbare devenu maitre de l’empire, commence à énerver de nombreux hauts dignitaires. Un complot s’organise et le 22 août 408, Stilicon et sa famille sont exécutés. C’est l’heure de la purge. Les soldats Germains sont sortis de l’armée romaine.

Dans le même temps, Rome est assiégé par les Wisigoths. Alaric en prend possession le 24 août 410. Il pille la cité sous les yeux de Romains effarés. La grande capitale de l’empire n’est plus. Honorius réfugié à Ravenne ne fait rien.

Alaric

A la fin de l’année 410, Alaric meurt de maladie. Il aurait été enterré sous le lit d’une rivière  où plusieurs esclaves auraient placé dans sa tombe avant leurs mises à mort, un gigantesque trésor.

Hypathie

En 415, la mathématicienne Hypatie d’Alexandrie dirigeante de l’école néoplatonicienne est assassinée par les chrétiens la jugeant blasphématrice pour son culte des sciences et de la philosophie.

 

 

Au nord de la Gaule, les Francs se fédèrent sous la gouvernance du roi Clodion en 423. Ils s’installent dans la Gaule Belgique et s’approchent tranquillement du nord ouest de la Gaule.

Honorius règne jusqu’à sa mort le 15 août 423 après avoir surmonté les nombreuses tentatives d’usurpation. Son neveu Valentinien III prend sa succession. Il n’a que 6 ans, sa mère Galla Placidia assure la régence entre 425 et 437.

A Constantinople règne Théodose II. L’empereur d’Orient mène des batailles victorieuses contre les Perses.

A partir de 440, Théodose II affronte les Huns dirigés par Bleda, le frère d’Attila.

 

Pendant ce temps, du 5ème au 6 ème siècle, les Saxons et les Angles envahissent l’Angleterre désertée depuis quelques années par les romains. Les autochtones Bretons s’enfuient par la mer et débarquent en Armorique future Bretagne. Ces celtes arrivent en masse et diffusent leur culture dans ce petit coin de la Gaule.

Une histoire légendaire émane de cette période, celle d’Arthur et les chevaliers de la table ronde avec lancelot et Merlin l’enchanteur. Le premier combat contre les Saxons….

Cette histoire sera maintes fois racontée et adaptée  en fonction des époques comme la version de Chrétien de Troyes, un poète français du 12ème siècle correspondant à celle connue de nos  jours.

Migrations des bretons