CHRONISTOVISION MONDIAL

Le royaume d’Israël

Entre mythes et réalité, vers -1000 avant notre ère, des tribus d'Hébreux créent le royaume d'Israël...

Les prophètes, Abraham et Moise

HebreuxLa Bible raconte que l’odyssée d’Abraham de la Mésopotamie au pays de Canaan (ancienne Palestine) date de -1850.  Historiquement, cette histoire correspond à l’exode des Amorrites en Palestine. Cet exode représente dans la Bible les premiers fondements de la religion juive. Dieu a scellé une alliance éternelle avec Abraham pour conduire le peuple élu sur la terre promise.

Vers -1200, les invasions des peuples de la mer détruisent toutes les cités de la Palestine. L’un de ces peuples, les Philistins venus de Crète ou de la Grèce après l’invasion des Doriens s’installent dans le sud ouest de la Palestine. Comme beaucoup de peuples de la mer, ils possèdent des armes de fer et des chars de combat. Ils s’opposent aux égyptiens.

C’est à cette période qu’une première vague d’immigration d’araméens arrivent en Palestine. La Bible évoque l’arrivée de Moïse conduisant les hébreux venus d’Egypte.

Les Hébreux se distinguent par leur monothéisme fondé sur le culte de Yahvé.

 

 

 

 

 

 

La fondation du royaume

Vers -1030, ils choisissent Saul comme roi pour unifier les 12 tribus juives et assurer une protection militaire contre les Philistins.

David, un jeune juif devient chef militaire après sa victoire contre le géant Philistin Goliath. Sa notoriété effraie Saul et les deux clans s’entredéchirent. Saul se suicide après la mort de son fils. David devient roi.

Il entretient une armée privé qu’il n’hésite pas utiliser pour procéder à des pillages. Sa force militaire permet d’unifier les tribus juives. Il fonde comme capitale du royaume la cité de Jérusalem. Il étend son influence de l’Euphrate à la mer rouge.

Temple de salomonSon fils Salomon lui succède après une guerre contre son frère Adonias et Joab neveu de David.

Salomon devient roi en -970. Il fait mettre à mort Adonias et Joab. Il entretient des relations commerciales avec les Arabes, Egyptiens et Phéniciens.

Il fait construire un temple en -967 à la gloire de Yahvé dans lequel est déposée l'arche d'alliance (tables de Moïse).

143137

Il épouse la reine de Saba venue d’Ethiopie. Il est connu pour ses jugements, notamment lorsque deux femmes se déchurent pour la garde d’un bébé. Ne sachant pas laquelle dit la vérité, il ordonne de tuer l’enfant. L’une des femmes préfère alors laisser l’enfant. Il en juge qu’il s’agit de la vraie mère et lui confie la garde de son bébé. Salomon meurt en -931.

Le royaume se divise en deux, le royaume de Juda au sud gouverné par Roboam fils de Salomon et le royaume d’Israël au nord géré par Jéroboam officier militaire et adversaire de Salomon.

 

 

Royaume israel1

Le royaume du nord est constamment agité entre l’orthodoxie juive et le culte de Baal (Dieu d’origine sémitique repris par les Phéniciens dont le culte se basait sur des sacrifices d’animaux et parfois d’êtres humains).

A la fin de 9ème siècle sous le règne d’Achab et de son épouse Jézabel, le culte de Baal est privilégié provoquant la colère du prophète Elie. En 845, après la mort du roi, Jézabel et son fils sont tués ainsi que de nombreux adeptes du Dieu Baal. Dans le royaume du sud, la dynastie de David règne avec la prédominance des prophètes Isaac et Jérémie. Ils critiquent la domination et l’influence des Assyriens sur la région et demandent au roi de Judée de s’en méfier.

 

Nabuchodonosor  II  détruit  le  temple  de Jérusalem  en -586

Au 8ème sicèle, l'Asyrie est la grande puissnace de l'époque. Elle domine le Moyen-Orient.

En -722, Israël poussé par l’Egypte se révolte contre les Assyriens qui parviennent à les mater. Ces derniers envahissent la Palestine et déportent la population.

Plus tard, Nabuchodonosor II, roi babylonien,  expulse les Assyriens de Mésopotamie et bat les égyptiens. Son influence est grande et il exige des tribus des autres peuples limitrophes en échange de la paix.

Il impose Sédécias sur le trône de Judée. Ce dernier se rebelle. Furieux le roi babylonien détruit en -586 le temple de Jérusalem et fait déporter la population juive à Babylone.

 

Selon les dernières découvertes archéologiques, la naissance du royaume d’Israël fut très différente :

L’histoire racontée dans la bible daterait de la déportation des juifs à Babylone.

En fait, le royaume originel juif serait issu de révoltes d’esclaves intervenues au 12ème siècle avant JC. Les populations auraient vécu dans les montagnes et côtoyé d’autres tribus vénérant un Dieu nommé Yavou. A la même époque des phéniciens et des anciens akkadiens pratiquaient le culte d’un Dieu dont le nom s’apparente à Yahvé. Il est fort probable que les premiers juifs étaient polythéistes. Ces tribus retirées dans les montagnes se seraient à la fin du  11ème siècle unifiées pour combattre les Philistins. C’est à ce moment que les rois David et Salomon qui ont réellement existé, auraient fondé le royaume d’Israël.

Il est aussi avéré qu’il y a eu un exode massif d’anciens esclaves venus d’Egypte au 13ème siècle avant notre ère mais pas de trace d’un certain Moïse et encore moins d’Abraham. En effet, aucun écrit mentionné sur Moïse selon la bible, demi-frère de Ramsès II, dans les écrits égyptiens alors qu’on retrouve des traces de pharaons maudits. L’exode d’Abraham correspond à la migration du peuple Amorrites (peuple Sémite du sud de la Mésopotamie) en Palestine vers -1850.

Après la destruction de Jérusalem par le roi Babylonien Nabuchodonosor II en -586, les juifs sont emprisonnés  à Babylone. Durant cette captivité, les érudits juifs captifs veulent donner une légitimité historique et religieuse au peuple juif dans un monde encore dominé par le polythéisme et l’esclavage. Ils écrivent donc une histoire, la Tora ou l’ancien testament qui leur confère la légitimité divine qui s’impose à tout roi Babylonien : l'histoire d'Abraham près à sacrifier son fils pour la foi, du peuple élu par Dieu, de Moïse et du retour vers la terre promise, la circoncision pour se différencier des paiens. C'est aussi à cette époque que les juifs abandonnent le polythéisme au profit du culte unique de Yahvé.

 

 

Cyrus II libère les juifs  en -539

HerodeAprès une cinquantaine d’années de captivité, en -539, les juifs sont libérés par le roi Perse Cyrus 2 qui conquiert Babylone. La plupart des hébreux retournent à Jérusalem et élèvent un sanctuaire à Yahvé. Ils s’opposent aux Samaritains (tribu du royaume d’Israël du nord) et Judéens (tribu restée proche du Jourdain). La Palestine devient une province Perse jusqu’en -332.

Alexandre le Grand intègre la Palestine dans son empire avant les Ptolémée égyptiens. En -198, La Palestine et la Phénicie sont inféodées aux grecs Séleucides. La pratique du culte Juif est libre même si le culte de Zeus tente de s’imposer vers -168. La politique d’hellénisation menée par les Grecs est repoussée par une famille juive très influente, les Maccabées. En -164, Judas Macchabée chasse les Séleucides et restaure le culte de Yahvé. Au 1er avant JC, les romains et les Parthes se partagent se territoire. En -37, Hérode le Grand issu d’une famille loyale aux romains, tue le dernier roi des Maccabées et prend le pouvoir. Il impose une certaine laïcité et développe économiquement le pays.

Il fait reconstruire le temple de Jérusalem.

Palestine

 

 

Jésus un nouveau prophète

Jésus Christ nait certainement entre -8 et -4. Le massacre des Innocents relaté dans la Bible serait le fruit d’une imagination chrétienne.

Elle raconte qu’Hérode Le Grand aurait fait massacrer tous les bébés de moins de 2 ans à Bethléem pour empêcher une prophétie de se réaliser promettant l’avènement d’un nouveau roi des juifs.

A la mort d’Herode Le Grand en -4, le royaume est divisé entre ses 3 fils, les Tétrarques dont Hérode Antipas qui reçoit la Galilée et la Pérée. Il épouse Hérodiade, à la fois sa nièce et sa belle sœur. Il a aussi fait décapiter le prophète Jean Baptiste après avoir été charmé par une danse de Salomé, sa belle fille. De 41 à 44, Hérode Agrippa 1er réunifie le royaume et s’allie aux romains tout en soutenant le judaïsme. En 66, les Zélotes, nationalistes juifs s’opposent au pouvoir romain. Le roi juif Agrippa II s’allie aux romains pour les combattre.

 

 

Titus général romain fait détruire le temple une seconde fois

En -70, l’empereur romain Titus s’empare de Jérusalem et fait détruire le temple (les vestiges de se dernier temple forment aujourd’hui le mur des lamentations). Les derniers Zélotes se suicident en 73 dans la forteresse de Massada. De 132 à 135, après une révolte de Simon Bar-Kokhba, l’Etat juif devient indépendant mais les juifs sont à nouveau chassés de Jérusalem par les Romains. Forcés de s’exiler en Europe et au Proche Orient, c’est le début de la Diaspora.

 

×