CHRONISTOVISION MONDIAL

Les origines de la Grèce antique

Après l’invasion des peuples de la mer au 12ème siècle avant JC, une nouvelle puissance militaire et culturelle se construit sur les cendres de l’empire Hittite, la Grèce antique...

Les Mycéniens

Entre -3000 et -2000 ans, des peuples venus des abords de la mer noire s’installent sur les bords de la mer Egée dans l’actuelle Grèce. Ce sont les Achéens. Ils fondent des cités Etats à l’intérieur de murs fortifiés. Ils se caractérisent par une aristocratie guerrière.

D’autres peuples s’installent au même endroit, plutôt sur les rivages maritimes,  les Eoliens et les Ioniens.

Au 2ème millénaire, l’ile de crête rayonne sur la Méditerranée avec la civilisation minoenne. Elle concentre les réseaux commerciaux et les influences politiques.

A partir du 15ème siècle, la civilisation minoenne s’effondre sous les coups d’éruptions du volcan le Santorin puis suite à des guerres contre des peuples venus du nord.  Les Mycéniens en profitent pour envahir la Crête. Ils avaient acquis une domination militaire sur toute la Grèce.

Myceniens 1La cité de Mycènes devient toute puissante militairement et commence à dominer les autres cités. A la différence de la civilisation minoenne, fondée sur le commerce, les Mycéniens étaient considérés comme des guerriers conquérants. Leur langue est précurseur du grec ancien et leur religion ressemble à celle des Grecs. L’économie repose sur l’agriculture, le textile et la métallurgie qu’ils vendent de l’Egypte à la Grande Bretagne.

Les Mycéniens ont façonné l’organisation sociale de la Grèce antique. Chaque cité est gouvernée par un roi entouré par une cour de citoyens libres plutôt riches et regroupées dans des palais. Les marchands et paysans vivent en dehors du palis et forment le Démos.

Les esclaves travaillent au palais. Ils s’opposent aux minoens et aux autres cités proches comme Troie.

 

Vers -1300, c’est la chute de l’empire Hittite provoquée par des guerres intestines. Les Mycéniens en profitent pour étendre leur influence.

Vers -1200, les Mycéniens s’emparent de la cité de Troie (bataille racontée dans l’Iliade d’Homère, poète grecque du 8ème siècle). Ils envahissent aussi l’ile de Crète profitant de l’effondrement de la culture minoenne. Les Mycéniens sont les maitres de la Méditerranée. Pourtant en une cinquantaine d’années après, toutes les cités mycéniennes sont anéanties.

 

Les Grecs ou Achéens racontent que des armées venues du nord ont tout balayé sur leur passage. L’historien Thucydide raconte que les Doriens, peuple descendant des Héraclites apparentés au héros grec Hercule, seraient revenus se venger de s’être exilés après les invasions mycéniennes. Pourtant, les Doriens effectuent venus des Balkans sont déjà très présents en Grèce avec d’autres ethnies comme les éoliens.

Ils s’attaquent aux grandes cités pleines de richesse. La civilisation Mycénienne s’effondre. Il est possible que leur domination militaire soit due à leur armement en fer. Les campagnes sont davantage épargnées, ce qui va favoriser la continuité de la culture autochtone. Cependant, les cités sont désertées par une grande partie de la population qui fuit pour s’installer en Anatolie.

Les modes de vie sont bouleversés, l’agriculture laisse place à une économie pastorale et  la métallurgie  entre dans les pratiques. La crémation devient la règle. L’inhumation demeure pour les enfants. La religion s’introduit dans les relations sociales. Elle est commune aux différentes ethnies renforçant ainsi l’unité du pays.

Pour certains chercheurs, les peuples de la mer auraient disposé d’armes de fer plus puissantes que les Mycéniens. L’anéantissement des Mycéniens seraient du à un affaiblissement de leur puissance militaire face aux assauts de peuples venus du nord et suite à des guerres fratricides entre cités.

Iles myceniens 1

 

 

La guerre de Troie selon Homère dans son œuvre l'Iliade (poète grec du 8ème siècle)

Vers -1300, c’est l’érosion de l’empire Hittite provoquée par des guerres intestines. Les Mycéniens installés dans la Grèce actuelle en profitent pour étendre leur influence.

Cheval troie1Les Mycéniens s’emparent de la cité de Troie (bataille racontée dans l’Iliade d’Homère, poète grecque du 8ème siècle). Ils envahissent aussi l’ile de Crète profitant de l’effondrement de la culture minoenne.

Vers -1200, les Mycéniens sont les maitres de la Méditerranée. Pourtant en une cinquantaine d’années après, toutes les cités Mycéniennes seront anéanties.

En Anatolie, la cité de Troie est toute puissante et très convoitée par les Mycéniens qui règnent sur la péninsule grecque.

Les Mycéniens (Agamemnon, roi de Mycenes et Ménélas époux d’Hélène) avec 400 navires débarquent sur la plage de Troie pour extirper Hélène promise de Ménélas devenue amoureuse de Paris prince de Troie, c’est la guerre de Troie (Iliade de Homère).

En -1193, après 10 années de siège et grâce au cheval d’Ulysse, les Achéens parviennent à détruire la ville de Troie après qu’Achille est vaincu Hector, l’autre prince de Troie.

Dans la bataille, Achille est tué par Paris qui tire une flèche dans son talon.

 

 

 

 

Homère a aussi raconté le voyage d’Ulysse dans l’Odyssée

L odyssee1

 

Les ethnies grecques s’organisent

Les différentes ethnies Grecques, Doriens, Eoliens,  Attiques et ioniens s’organisent. Les Doriens majoritaires depuis la chute de Mycènes fondent de nouvelles cités aux ambitions d’indépendance. Ces cités se divisent. C’est à cette période que l’on retrouve les Spartiates, Messéniens, Argiens et Grecs du nord.

A partir du 8ème siècle, les Grecs s’approprient l’alphabet phénicien, l’adaptent et créent l’écriture grecque. La culture Minoenne et Mycénienne sont encore très présentes. Le raffinement et le sens de du savoir sont privilégiés.

Les cités grecques deviennent très puissantes grâce à une organisation politique très structurée et à une armée modernisée. Ces peuples vivent d’agriculture et s’entrainent au combat. Il s’élève au centre de la cité une acropole.

Vers -776, des fêtes et des rites religieux se confondent pour la première célébration des jeux d’Olympie.

Ces jeux se maintiendront jusqu’en 393 après JC. L’empereur Romain chrétien  Théodose y met fin sous la pression des ligues chrétiennes opposantes à ces jeux païens idolâtres. Le site d’Olympie tombe en ruine enseveli  sous la boue. Le site est  découvert au 19ème siècle. Les jeux olympiques sont restaurés à Athènes en 1896 sous l’initiative du français Pierre de Coubertin.

L’organisation politique grecque se fonde sur la représentation participative à l’organisation de la cité. Les Grecs se sentent libres même si une aristocratie se situe légèrement au dessus des autres corps sociaux. Les femmes, les esclaves et les sans terre sont écartés des décisions politiques. La société défend un idéal familial de type patriarcal.

Au 8ème siècle avant JC, des troubles sociaux apparaissent. Les paysans sont criblés de dettes, une crise agraire les fragilise. Les grecs commencent à migrer sur les iles et pays limitrophes, en Sicile, Thrace, Sardaigne, Corse, Nice et Barcelone. Ils colonisent le pourtour de la Méditerranée et fondent la ville de Naples et, la cité de Syracuse en -734. Ces comptoirs prospèrent en rivalité permanente avec les Carthaginois et les Etrusques.

PhalangesA la même période, au sud,  les Assyriens envahissent l’Egypte. C’est aussi à cette époque qu’apparait l’alphabet grec issu de l’écriture phénicienne.

TriremesLe désir de pouvoir et d’indépendance poussent les cités grecques à s’entredéchirer. A partir du 7ème siècle, les armées se modernisent. Les soldats deviennent des hoplites bien armés et protégés qui avancent en phalanges (groupe de cent).

L’art de la guerre nait, pratiqué par des stratèges. Pour conquérir les mers, ils construisent des trirèmes (sorte de galère capable de perforer les autres vaisseaux).

Les commerçants grecs fondent de nombreux comptoirs commerciaux sur les côtes méditerranéennes comme à Marseille en -600, à Carthage et en Sicile.

 

 

Athènes devient une démocratie du moins pour les seuls hommes libres.

Democratie athenienne

Au 7ème siècle avant JC, le pouvoir est détenu par l’aristocratie et en -630, face à des tensions sociales, le législateur Dracon met en place des lois répressives (origine du terme draconien).

En -594, les athéniens élisent à l’archontat (tribunal suprême), Solon, un poète défenseur des droits. Il prend des mesures de protection et même abolit l’esclavage dans certaines situations. 

 

En -560, Pisistrate s’empare du pouvoir et devient un tyran. Il étend l’influence d’Athènes, établit les fondements économiques et fait ériger le temple de Zeus. 

Ses fils lui succèdent jusqu’en -510. Clisthène arrive au pouvoir en -508, il développe une administration locale et des formes de démocratie représentative.

 

Clisthène fonde la démocratie athénienne pour contrer la mise en place d’une énième oligarchie mais les femmes et les esclaves en sont écartés.  Il appuie ses principes et son contre pouvoir sur le soutien du peuple.

×