CHRONISTOVISION MONDIAL

La reconquète des chrétiens en Espagne

Les musulmans sont présents en Espagne depuis le 8ème siècle. Les luttes entre califats affaiblissent la domination musulmane. Les poussées successives d’armées Franques vont définitivement anéantir le califat d’Espagne.

Reconquista 1

Le Cid comme étendard de la reconquête

Après la chute de l’empire romain d’occident, la péninsule ibérique est dirigée par des chefs Wisigoths.

A partir du 8ème siècle, la conquête musulmane arrive dans le sud de l’Espagne et gagne très vite toute la péninsule sauf dans les montagnes pyrénéennes où les chrétiens résistent. Le chef Wisigoth Pelage devient roi des Asturies en 718 et résiste à l’envahisseur musulman. Plus tard, les Vascons ou Basques luttent contre les armées de Charlemagne. En 824, ils choisissent Inigo Arista comme 1er roi de Navarre.

Le nord de l’Espagne (Asturies et Catalogne) est gouverné par des nobles Chrétiens. La reconquête débute en 1006 avec la bataille de Tora opposant le califat de Cordoue et les Comtes de Castille.

Au début du 10ème siècle, les conflits entre califats affaiblissent la position musulmane en Espagne. En 1031, le dernier calife de Cordoue est destitué. C’est le moment, les  Chrétiens en profitent pour reconquérir le sud de l’Espagne.

Sanche III dit le Grand, roi de Navarre conquiert la Castille et l’Aragon. A sa mort en 1035, le royaume est partagé entre ses 3 fils et notamment Ferdinand 1er comte de Castille et de Léon. Par le jeu des mariages, Henri de Bourgogne hérite du Comté du Portugal et Alphonse 1er son fils se proclame roi du Portugal en 1139. Les quatre royaumes, la Castille, la Navarre, Aragon et le Portugal s’emploient à chasser les musulmans d’Espagne. Les Ordres de Chevalerie espagnols jouent un rôle majeur en porte étendard des armées chrétiennes comme Rodrigo Díaz de Vivar dit le Cid gouverneur de la ville de valence et mort en 1099.

 

La conquête de l’Espagne

Reconquista 2L’avancée des armées chrétiennes obligent les souverains musulmans à appeler à l'aide les Almoravides (al-Marâbitûn, les hommes du ribat), berbères du Sahara occidental. A Tolède, plusieurs groupes se côtoient : deux minorités religieuses protégées, les musulmans et les juifs, et plusieurs groupes chrétiens, les Mozarabes, les Castillans, les Francs et les nouveaux convertis. Tolède représente un centre culturel très puissant à cette époque qui attire de nombreux savants. En 1085, Alphonse VI de Castille bat les musulmans à Tolède qui devient la capitale de l’Espagne avant le déplacement de la cour royale à Madrid en 1561.

En 1095, le Cid conquiert Valence. Il faudra attendre la bataille de "Navas de Tolosa" le 16 juillet 1212 pour que le sud de l'Espagne redevienne chrétien. Les troupes de Pierre II d’Aragon battent les musulmans. Ils partent vers Toulouse pour contrer la croisade de Simon de Montfort contre les Albigeois ou les Cathares. Le Comte de Toulouse avait prêté allégeance à Pierre II d’Aragon. Ce dernier meurt dans la bataille contre les Croisés en 1213.

En 1235, les iles Baléares sont reprises par Jacques 1er d’Aragon. Il veut étendre son influence sur la Méditerranée. Son fils Pierre III occupe la Sicile. Ses descendants annexent la Sardaigne en 1326 et Naples en 1442.

En 1469, Ferdinand II d’Aragon épouse Isabelle 1er de Castille. Ce mariage unifie l’Espagne. La cité de Grenade tombe en 1492.

 

Le Portugal

Les rois Portugais étendent leurs territoires en battant les musulmans en 1147 à Lisbonne et l’Algarve en 1251. Jean 1er est couronné roi du Portugal en 1385. Il poursuit ses conquêtes jusqu‘au nord de l’Afrique et ainsi posé avec son fils le prince Henri le Navigateur les jalons de la grande puissance maritime.

L’Espagne et le Portugal sont redevenus Chrétiens. Il s’ensuit une vague de persécutions sur les musulmans qui sont restés et aussi vis-à-vis des juifs. Ils sont chassés du sol espagnol sous l’autorité de l’Inquisition.

79 expulsion sepharades

Les persécutions juives dans l’Europe du moyen-âge

Les objectifs des croisades sont soit d’éradiquer des hérésies ou soit de reconquérir la Terre Sainte. Dans le même temps, elles servent pour certains à venger la mort du Christ et à déchainer des violences xénophobes sur des minorités.

Les juifs sont des cibles privilégiés dès le 13ème siècle. Accusés d’avoir tué le Christ, ils sont la cible de l’Eglise. Le 4ème concile de Latran en 1215 décident que les musulmans et les juifs doivent porter sur leur habit un signe distinctif afin d’instaurer une ségrégation. Il leur est interdit d’occuper des fonctions d’autorité, d’avoir des relations professionnelles et sociales avec les chrétiens et de sortir pendant la Semaine sainte.  L’Eglise interdit aussi aux Chrétiens de prêter de l’argent. Cela enrichirait diaboliquement l’individu au détriment de l’Eglise représentant le collectif. Les 150 000 juifs d’Europe de l’époque sont les seuls à pouvoir s’investir dans les Finances. Cette position les rend détestables pour beaucoup de Chrétiens.  Ils sont Haïs et jalousés.

Dès le début des croisades, ils sont victimes de persécutions, tortures, voire pogroms. Des villages ou des quartiers sont des lieux de massacres.

En 1290, les Juifs sont expulsés d’Angleterre par le roi Edouard 1er. A partir de 1347 et la pandémie de peste, les juifs sont accusés de l’avoir propagée. En Allemagne, plusieurs dizaines de milliers de juifs sont exterminés. En 1394, Charles VI signe un édit d’expulsion des Juifs.

En Espagne, les Juifs vivent paisiblement avec les Musulmans mais suite à la Reconquista Chrétienne, ils sont contraints de quitter le pays en 1492.

Ils parviennent à trouver refuge dans les pays de l’est où ils deviennent souvent commerçants.

 

Musa mansaLe roi malien Moussa

Au 5ème siècle, des petits royaumes naissent sur des routes commerciales transsahariennes. Au 9ème siècle des marchands arabes s’installent notamment en Mauritanie. La dynastie des Almoravides (dynastie Berbère musulmane) impose un Islam rigoriste et chasse les tribus nomades notamment au Ghana.

En 1203, l’ethnie Soussous gouverne le Ghana mais sont évincés à la fin du siècle par la Malinkés islamisés.  Le roi Soundiata fonde le Mali. Kenga Moussa en devient le roi en 1312. La richesse du royaume est immense de la par les mines d’or et d’argent situées sur son territoire. Son pèlerinage à la Mecque en 1324 laisse le souvenir d’une cour royale richissime et où chaque village traversé se voit offrir des kilos d’or.

A côté, au Niger, dès le 8ème siècle, au sud est de Tombouctou, le royaume de Gao devient au fil des siècles l’empire puissant des Songhaïs. Cet empire anéantit le royaume Malien au 15ème siècle.

Les pays côtiers du golfe de Guinée situés entre la mer et la forêt ne sont pas islamisés. Quelques cités Etats émergent comme la ville d’Ife fondée par les Yoroubas. Au 15ème siècle, le royaume du Bénin est fondé. A partir du 17ème siècle, il connait un essor fulgurant en fournissant des esclaves aux navires européens en partance vers l’Amérique.

×