CHRONISTOVISION MONDIAL

Les Croisades pour la conquête de Jérusalem

Durant deux siècles, les monarchies européennes engagent des expéditions guerrières contre la présence des musulmans à Jérusalem. Ces guerres affaibliront l’Europe et les luttes de successions royales entre l’Angleterre et la France seront les ferments de la guerre de cent ans qui commencera un siècle plus tard.

 

Les croisades sont des expéditions militaires et religieuses ayant pour but de délivrer les lieux saints de l’emprise des musulmans infidèles. Les guerriers portent sur leurs habits une croix rouge d’où le surnom de croisés.

8 croisades vont se succéder de 1096 à 1270. De nouveaux ordres militaires et religieux voient le jour, les Templiers, les Teutons et les Hospitaliers. Elles vont affaiblir la féodalité mais favoriseront le commerce et la découverte de nouvelles techniques et matières premières. L’agriculture connait un essor sans précédent. En définitive, Jérusalem restera aux mains les Musulmans jusqu’au 20ème siècle.

 

La 1ère croisade entre massacres et reconquête

Depuis le 7ème siècle, les troupes musulmanes se sont emparées de Jérusalem mais les pèlerins chrétiens peuvent parvenir aux lieux saints en toute tranquillité.

A partir de 1055, la tribu turque des Seldjoukides  s’empare de Bagdad puis bat l’armée chrétienne Byzantin de l’empereur Diogène en Arménie. Ce dernier est fait prisonnier. Il est libéré mais on lui crève les yeux avant. Byzance affaiblie, les Seldjoukides prennent en 1078 la cité de Jérusalem puis Antioche.

Les Seldjoukides refusent l’accès des lieux saints aux Chrétiens.

1ere croisadeEn novembre 1095, le Pape Urbain II ameute les monarchies européennes lors d’un concile de Clermont. Il promet la rémission de tous les péchés aux Croisés. Ces croisades permettent aussi d’expatrier la violence des chevaliers hors de France et dans un pays connaissant un fort développement de sa démographie. Entre l’an 1000 et 1200, la France double sa population de 5 à 10 millions d’individus.

A Amiens, un ancien soldat devenu moine prêcheur du nom de Pierre l’Hermite raconte qu’il a vu Jésus Christ lors d’un voyage à Jérusalem. Il harangue la foule dans les campagnes. Il enflamme les imaginations et grève autour de lui des hommes, femmes, enfants, malades, infirmes émerveillés d’aventures et de voir le seigneur.

Le 12 avril 1096, plus de 100 000 individus stationnent à Cologne en partance pour la ville sainte. Le convoi en marche s’abandonne à des vols et à des pillages pour pouvoir se nourrir. Les juifs sont particulièrement ciblés, nombre d’entre eux sont massacrés sur la route de cette folle expédition. 

Ils arrivent à Constantinople, Alexis, l’empereur Byzantin ne sait que faire de cette foule si nombreuse. Certains d’entre eux las d’attendre partent et prennent aux musulmans un château mais ils sont à leur tour assiégés par des Turcs. Pierre l’Hermite rejoint Constantinople pour demander des renforts mais pendant ce temps, des Croisés menés par Gautier sans avoir partent en direction de Nicée. Les Turcs les massacrent tous.Premiere croisade

A l’automne 1096, la deuxième vague de l’expédition menée par des barons notamment Godefroy de Bouillon arrive en Terre Sainte. Ils mènent la guerre contre les Sarrazins. Des atrocités sont commises. La famine gagne les Croisés qui sont obligés de manger des prisonniers Turcs. D’autres musulmans sont décapités et on porte leurs têtes sur des pics en première ligne des affrontements comme le faisaient quelques siècles plus tôt les Vikings.

 

 

Le 14 juillet 1099, après un mois de siège, la cité de Jérusalem est prise par les Croisés, les soldats égyptiens protecteurs de la cité sont vaincus et fuient la ville. La cité est envahie par les Chrétiens qui se comportent en véritables sauvages. Ils massacrent la population. Les Juifs sont brulés vifs dans la synagogue, les musulmans sont éventrés car ils auraient avalés des pièces d’or pour ne pas els donner aux envahisseurs. Le 22 juillet 1099, Godefroy de Bouillon refuse la couronne mais est considéré comme le premier roi Chrétien de Jérusalem.

 

 

 

 

La deuxième croisade est un échec

Deuxieme croisadeLe 24 décembre 1144, le Comté d’Edesse est repris par les musulmans. Jérusalem est menacée. Le Pape Eugène III appelle à la croisade. L’appel est repris par Bernard de Clairvaux, moine Cistercien et grand prédicateur.  Bernard de Clairvaux serait aujourd’hui classé d’ultra conservateur. Il prône la pauvreté, le travail manuel, la fuite du monde et le rejet de la culture et de tout divertissement.

Les prêches du moine convainquent les Barons et le roi de France de s’engager dans une deuxième croisade. Les femmes de  ces hommes les accompagnent avec la bénédiction des évêques. L’empereur germanique Conrad III fait partie des Croisés.

Louis VII et Aliénor arrivent à Antioche en 1148. Elle retrouve son oncle Raymond de Poitiers avec qui elle passe de nombreux moments. Certains évoquent une liaison amoureuse. Louis VII se sent humilié.

L’armée franque assiège Damas en 1148 mais elle échoue à prendre la ville. La croisade est un échec. Aliénor et Louis VII reviennent en France plutôt aigris.

 

 

 

 

 

La 3ème croisade s’engage opposant Richard Cœur de Lion, Frédéric Barberousse et Philippe Auguste contre Saladin.

Troisieme croisade

En mai 1174, le Kurde Saladin se proclame Sultan d’Egypte. Il décide d’unifier les tribus syriennes  pour chasser les Croisés de la Terre Sainte.

En 1180, il cherche à isoler les Croisés en s’alliant aux derniers Seldjoukides et même les Byzantins qui sont menacés par les Normands d’Italie, les Serbes et les Bulgares soutenus par la papauté.Saladin 6

Dans le même temps, le royaume latin de Jérusalem est gouverné par le roi Baudouin IV malade de la lèpre. Le conflit est lattent mais les trêves successives marquent un contexte de paix. A la mort de Baudouin en 1187, sa sœur Sybille se marie à Guy de Lusignan qui est couronné roi. Un seigneur croisé Renaud de Chatillon engage une guérilla contre les caravanes musulmanes. Il tue la sœur de Saladin. Ce dernier furieux proclame la guerre et tue Renaud de Chatillon et 200 Templiers à la bataille de Hattin en 1187.

Saladin reprend Jérusalem le 2 octobre 1187. Une grande partie de la population retourne en Europe. Certains sont réduits en esclaves.

Le Pape Grégoire VIII appelle à la 3ème croisade et trouve écho auprès des grands souverains d’Europe, Le roi de France Philippe Auguste, le roi d’Angleterre Richard cœur de Lion, l’empereur germanique Frédéric 1er Barberousse.

En 1189, Frédéric 1er gagne la bataille de Konya mais périt mystérieusement en Asie mineure, noyé dans le fleuve Selef. Son fils Frédéric VI tente de poursuivre avec une nouvelle armée, le combat mais succombe avec beaucoup de ses soldats de la malaria.Saladin vs criusaders

Richard coeur de lion 01En 1189, Henri II meurt à Chinon et son fils ainé Richard 1er dit Cœur de Lion lui succède.

En 1191, Richard et Philippe Auguste reprennent le port d’Acre mais leurs mésententes poussent le roi de France à repartir dans son royaume. Richard entreprend de conquérir seul Jérusalem mais échoue. Saladin lui confère toutefois les bords côtiers de la Palestine et de la Syrie. L’accès des Chrétiens aux Lieux Saints est rétabli.  

Informé d’un complot de son frère Jean contre lui, Richard  est contraint de revenir en Angleterre. Après avoir échoué dans sa tentative de prendre la ville sainte et négocié une trêve avec Saladin, il quitte la Palestine après le massacre de nombreux musulmans. Sur le chemin du retour en 1192, il est tout d’abord capturé par Léopold V duc d’Autriche suite à un différend pendant la guerre sainte. Il est ensuite emprisonné par Henri VI, empereur germanique. Aliénor doit payer une forte rançon. L’Angleterre est ruinée et le roi intérimaire Jean se conduit comme un despote. Le peuple anglais se révolte (légende de Robien des bois). De retour en Angleterre, Richard veut reconquérir des anciennes possessions anglaises en France reconquise par le roi de France Philippe Auguste.

En 1199 pendant le siège du château de Chalus Chabrol, Richard 1er  meurt atteint de la gangrène suite à une blessure de flèche. Il est enterré avec ses parents à l'abbaye de Fontevraud.

 

Frédéric Barberousse

Frederic barberousseLe duc saxon Lothaire succède à Henri  V mort en 1125. L’empereur Lothaire II s’allie avec la dynastie des Guelfes qui règne sur la Bavière. Ils s’unissent contre le duc de Souabe, Conrad de la dynastie des Hohenstaufen. En 1138, les princes allemands choisissent Conrad pour succéder à Lothaire. Une guerre oppose les Guelfes et les Hohenstaufen et dure près d’un  siècle.

Frédéric 1er succède à son oncle Conrad. Il réinstalle les Guelfes en Bavière et tente d’unifier l’empire. Il est couronné empereur du saint empire romain germanique en 1155 sous le surnom de Barberousse. Il entre en conflit avec les Lombards et la papauté. Défait à la bataille de Legnano en 1176 où pour la première fois une armée de chevaliers est battue par des fantassins.

Les Guelfes renient leur serment d’allégeance à l’empereur en ne l’appuyant pas lors des guerres d’Italie. Ils sont destitués de la gouvernance bavaroise et de la Saxe. En 1189, Frédéric Barberousse transmet son pouvoir à son fils Henri VI et mène la 3ème croisade avec Philippe Auguste et Richard cœur de Lion. Il provoque Saladin et en 1190 après plusieurs victoires, il meurt noyé lors d’une énième bataille en Anatolie. Frédéric Barberousse est considéré comme l’un des fondateurs d’une Allemagne forte et unifiée.

A la mort de l’empereur fils de Barberousse, la guerre entre les Guelfes et les Hohenstaufen fait rage. Les premiers appuient les anglais en 1214 lors de la bataille de Bouvines et les seconds les Français. Otton IV chef des Guelfes est vaincu par Philippe Auguste, roi de France. Frédéric II de la dynastie des Hohenstaufen est couronné empereur en 1218. Il règne en laissant une large autonomie aux provinces. Il conquiert la Prusse, réconcilie les dynasties et mène une 4ème croisade en 1228. En lutte avec la papauté, il est excommunié et condamné pour hérésie en 1245. Il meurt en 1250, son fils lui succède et  meurt prématurément. Conradin prend la couronne mais il est vaincu en 1268 par Charles d’Anjou frère du roi de France Saint Louis en conquête en Italie. Il est exécuté et sa mort signe la fin de la dynastie de Hohenstaufen.Quatrieme croisade

 

 

La 4ème croisade et le pillage de Constantinople

En 1201 part la 4ème croisade composée de guerriers Croisés en direction du centre du pouvoir musulman de l’époque, l’Egypte. Les Croisés ont peu d’argent et négocient avec la cité de Venise plusieurs bateaux. En échange, elle leur demande de saccager la puissante Constantinople en concurrence avec les jeunes cités italiennes. En 1204, sur lit de successions difficiles, les Croisés prennent le pouvoir, pillent la ville et installent sur le trône le comte Baudouin de Flandre.

La 4ème croisade a complètement échappé à la papauté qui en avait pourtant l’initiative. Cependant, l’empire Byzantin en sort affaibli, la Terre Sainte reste sous domination musulmane.

 

 

La 5ème croisade en Egypte est un échec5eme croisade

Une 5ème croisade s’engage en 1217 en Egypte mais elle aboutit à un échec en 1221.

Peu de chevaliers Français y ont participé  trop occupés à chasser les Cathares.

Pendant que les Anglais sont chassés de France, une croisade un peu particulière a lieu dans le sud de la France. Avec le soutien actif de l’Eglise, Philippe Auguste engage la croisade contre les Albigeois pour mettre fin au Catharisme.

 

 

 

 

 

 

Sixieme croisadeLes croisés reprennent Jérusalem lors de la 6ème croisade

 

La 6ème croisade débute en 1228 est menée par l’empereur germanique Frédéric II. Peu de français y participent et pourtant, cette croisade parvient à reconquérir la terre Sainte et Jérusalem. Quelques années plus tard, vers 1244, des conflits entre Barons vont affaiblir la puissance des croisés et les Mamelouks  parviendront à reprendre la ville Sainte.

 

 

 

 

 

 

 

A partir de 1248, Louis IX se lance dans la 7ème croisade.7eme croisade

Saint louis 4

Le 25 août 1248, 3000 chevaliers et 15 000 hommes en armes embarquent d’Aigues mortes vers la Terre sainte. Louis IX laisse la gouvernance du royaume à sa mère Blanche de Castille durant 6 ans. Le 6 juin 1249, les croisés sont en Egypte et prennent la ville de Damiette. En 1250, la seconde bataille de Mansourah s’achève avec la victoire des musulmans. Les croisés rescapés dont Louis IX sont faits prisonniers. Ils sont libérés en échange de la ville de Damiette.

Louis IX part pour Jérusalem où il fait fortifier la cité. Il  apprend le 21 novembre 1252, la mort de sa mère. En octobre 1254, il revient en France. Son comportement est alors rempli de tristesse et d’angoisse.

 

Mort st louis

A l’est de l’Europe assez loin de la France, un peuple nomade a conquis toute l’Asie et convoite les richesses du monde occidental, les Mongols de Gengis Kan  et de ses successeurs sont une menace pour la civilisation européenne.

 

En mars 1267, Louis IX obsédé par la situation de la Terre sainte engage la 8ème et dernière croisade. Le roi de France part pour Tunis afin de convertir le Sultan pour chasser les Mamelouks d’Egypte. Le 17 juillet 1270, Carthage est prise par les Croisés mais le Typhus ravage leur armée. Le fils du roi en meurt et le 25 août 1270, Louis IX s’éteint. Il sera canonisé le 4 août 1297 par le pape Boniface VIII.

×