CHRONISTOVISION MONDIAL

Les invasions mongoles de Gengis khan

Un jeune mongol parvient à unifier les tribus nomades pour fonder une immense armée qui va déferler sur toute l’Asie, le proche orient et s’arrêter aux portes de l’Europe...

Les conquêtes de Gengis Khan

L’Asie centrale est depuis des siècles occupée par des tribus nomades turques et mongoles qui s’imposent militairement de part leur rapidité et leur grande mobilité. A partir du 13ème siècle, les musulmans Khawarezm parviennent à les mater.

En 1206, un descendant de chefs d’une petite tribu mongole né en 1155, Temudjin, après de nombreuses péripéties, parvient à unifier les tribus mongoles.  Il se fait nommer Gengis Khan (roi universel) et part à la conquête de nouveaux territoires. Il envahit la Sibérie en 1207 puis s’attaque à le Chine du Nord, en 1209, alors gouvernée par la dynastie Jin.

En 1213, les cavaliers mongols franchissent la Grande Muraille et s’emparent de toute la zone située au nord du fleuve jaune.

Les Mongols s’emparent de Pékin en 1215 et en 1217, ils sont maîtres de la Chine méridionale. Ils marchent vers l’ouest et mettent les villes à sac. Le bruit de leurs exploits arrivent jusqu’en Europe et au Bassin méditerranéen. En 1220, les Mongols attaquent les villes de Merv et de Samarkand (Ouzbékistan et Turkménistan actuels), ils massacrent les populations. L’empire Khawarezm vacille, une partie de son territoire est soumise aux mongols.

Gengis Khan fonde sa capitale en Mongolie à Karakorum.

En 1223, il étend son empire à l’Iran et à l’Afghanistan. Son armée parvient  jusqu’aux rives de l’Indus. A l’ouest, les mongoles battent les armées russes. L’Arménie et la Géorgie sont envahies.

Gengis Khan conforte et protège les réseaux commerciaux et assoie son empire par une organisation structurée. Il impose aussi une certaine tolérance religieuse et les différentes provinces font allégeance et versent un tribut en échange d’une relative indépendance.

Gengis Khan meurt le 25 août 1227. La cause de sa mort est inconnue. On a évoqué l’hypothèse d’une chute de cheval.  Son empire est divisé entre ses 4 fils.

Empire mongol 1

 

L’empire Mongol et le voyage de Marco Polo

Après sa mort, son troisième fils, Ogoday, devient le khan suprême des Mongols. Il décide de conquérir la Russie, la Pologne, la Hongrie et le reste de l’Europe.

Battu Khan, neveu de Gengis Khan  gagne bataille sur bataille, les mongols entrent en Pologne et envahissent la Croatie. Ils sont aux portes de l’Europe de l’ouest quand Ogoday meurt en 1241. Battu Khan devient grand Khan. 

En 1251, c’est le petit fils de Gengis Khan, Mangu Khan qui prend le pouvoir.  Les descendants de Battu Khan prennent leur indépendance et s’installent en Moscovie où ils seront chassés par les grands ducs de Russie un siècle plus tard.

Un frère de Mangu, Hulugu Khan amène son armée le 10 février 1258, détruire Bagdad. Ils massacrent la population. L’empire arabe  s’effondre. Seuls les Mamelouks égyptiens stoppent l’avancée de son armée. Hulugu fonde la dynastie des Ilkhans qui se convertissent en 1300 à l’Islam.

Mangu Khan meurt en 1260 remplacé par son autre frère Kubilaï Khan. Il envahit toute la Chine et installe la dynastie des Yuan. Kubilaï Khan reçoit la visite de Marco Polo (voyageur marchand vénitien) entre 1271 et 1295. Le récit de son voyage et séjour en Chine donnera une renommée à l'empereur Chinois.

Peu à peu, la discorde et la guerre civile s’installent entre les tribus. Cet immense empire compte plus de 100 millions d’individus et près d’un quart des terres émergées. L’empire mongol commence à s’effriter à la fin du 13ème siècle.

L’empire se désagrège entièrement en 1335.

Empire mongol0