CHRONISTOVISION MONDIAL

Les Plantagenets, d’Aliénor à Richard Cœur de Lion

Les amours d’Aliénor d’Aquitaine et les successions royales vont être à l’origine des conflits entre l’Angleterre et la France qui trouveront leur point saillant un siècle plus tard lors de la guerre de cent ans...

 

Louis VI, le roi de France obèse

Louis 6 le grosEn France Louis VI le Gros a remplacé son père Philippe 1er.

Le nouveau roi de France encourage les mouvements communaux et donne en 1110 la liberté  à chaque commune de s’administrer sous la conduite d’un maire. Il lutte inlassablement contre le brigandage et le saccage des campagnes de certains seigneurs.

En 1106, Le Duc de Normandie soutien du roi de France, Robert de Courtecuisse est défait par le nouveau roi d’Angleterre, son frère Henri 1er Beauclerc. Robert est capturé et mourra en prison.

Louis VI veut récupérer le Duché de Normandie et le 20 août 1119, une bataille l’oppose  au roi d’Angleterre à Brémule en territoire Normand. Le roi de France est défait sévèrement et est contraint de fuir.

En août 1124, l’empereur Germanique Henri V, beau père du roi d’Angleterre, envahit la France jusqu’à Reims. Le royaume de France est menacé d’effondrement. Louis VI en appelle aux grands seigneurs du royaume. Une coalition contre l’envahisseur se forme et fait fuir l’empereur germanique.

En mai 1137, une paix est conclue avec le nouveau roi d’Angleterre, Etienne de Blois adoubé aussi en Normandie même si le Duché est en proie à une certaine anarchie où les barons gouvernent sans véritable suzeraineté.

Le 1er août 1137, obèse, Louis VI le Gros meurt de dysenterie. Il est inhumé à la Basilique de Saint Denis. Son fils Louis VII, âgé de 17 ans lui succède.

 

Louis VII, l’époux d’Aliénor d’Aquitaine

Louis 7Il n’est pas pressenti pour régner mais la mort subite de son frère ainé Philippe suite à une chute de cheval l’amène à quitter sa voie ecclésiastique pour le trône de France.

Quelques jours avant de devenir roi, le 25 juillet 1137, Louis VII âgé de 17 ans,  épouse la fille du Duc d’Aquitaine, Aliénor âgée de 15 ans. Sa dot  est impressionnante, avec la Guyenne, la Gascogne, le Poitou, le Saintonge, l’Angoumois et le Limousin, le royaume de France acquiert tout l’ouest de la France. Le caractère de Louis VII est plutôt triste et introverti ce qui déplait fortement à Aliénor.

Louis VII est plutôt protecteur des juifs puisqu’il met en place une nouvelle fonction, prévôts des juifs chargés de chasser les débiteurs malhonnêtes. L’usure est interdite par l’Eglise.

En conflit avec la papauté sur la nomination de l’évêque de Langres, il accepte en 1145 de participer à la deuxième croisade.

 

Aliénor quitte le roi de France et devient reine d’Angleterre

Les deux époux royaux sont de plus en plus distants. Ils divorcent le 21 mars 1152.

Alienor 1Aliénor d'Aquitaine reprend sa dote (duché d'Aquitaine, Poitou, auvergne).

Dans le même temps, en Angleterre, Henri 1er veut imposer sa fille Mathilde pour lui succéder après la mort de son fils. Elle épouse un français, Geoffroy comte d’Anjou surnommé Plantagenet en raison de l’ornement de son casque lors des tournois.

Lorsqu’Henri 1er d’Angleterre meurt en 1135, Mathilde est prête à régner bien que la noblesse anglaise ne soit pas convaincue. Le Comte de Boulogne et de Blois, Etienne, petit fils de Guillaume le Conquérant a prêté serment d’accepter Mathilde comme reine quelques années plus tôt. Pourtant, juste après la mort d’Henri 1er, il se précipite à Londres. Les nobles anglais et l’archevêque de Canterbury  acceptent qu’il devienne roi d’Angleterre usurpant ainsi la reine Mathilde du trône.

Une guerre civile se déclenche. Le roi Etienne est contraint d’accepter comme successeur le fils de Mathilde et de Geoffroy, Henri Plantagenet duc de Normandie et comte d’Anjou.

Aliénor d’Aquitaine s'éprend d'Henri II Plantagenêt duc d'Anjou et de Normandie. En 1152, Henri de Plantagenet épouse Aliénor d’Aquitaine divorcée du roi de France Louis VII. Etienne meurt en 1154, le règne d’Henri II d’Angleterre débute sur un royaume comprenant la moitié de la France (La Normandie, l’Anjou et l’Aquitaine). Henri II et Aliénor deviennent en 1154, souverains d'Angleterre et d'une partie importante de la France.

Aliénor donne 8 enfants à Henri II dont deux fils très connus, Richard cœur de Lion et Jean sans terre.

Un jour, Henri II trompe sa femme pour une certaine Rosemonde qui meurt empoisonnée quelques jours plus tard.  Aliénor se retire à Poitiers, la vengeance sera impitoyable.

La guerre civile a affaibli le pouvoir royal anglais face au clergé et à la noblesse. Henri II entreprend de nombreuses réformes et notamment celle de soumettre l’Eglise au jugement des tribunaux séculiers. L’archevêque de Canterbury s’y oppose vivement. Ce dernier fini par être assassiné en 1170 par les partisans d’Henri II après un ralliement politique avec la France déjà en guerre froide avec l’Angleterre.

En 1169, Henri II débarque en Irlande. Il étend son royaume au pays de Galles et à l’Irlande.

 

La fin de l’indépendance de l’Irlande

Comme l’Ecosse, ce petit pays n’a jamais été conquis par les Romains ni envahi par les Germaniques. Il est donc peuplé de Celtes.

A partir du 5ème siècle, quatre clans s’opposent : Les Connacht, les Leinster, Les Munster et les Ulster. Le légendaire Saint Patrick christianise le pays au 5ème siècle.

L’Irlande vit alors dans un certain âge d’or culturel caractérisé par des monastères autonomes valorisant la littérature et la conservation des épopées celtiques.

Cependant à partir du 12ème siècle les rivalités et conflits claniques fragilisent le pays. En 1169, l’un des chefs de clans appelle le roi d’Angleterre Henri II à la rescousse. Les Anglais ne prennent pas le contrôle de l’île tout de suite. Pour cela, il faut attendre les Tudor et surtout Henri VIII qui se proclame roi d’Irlande en 1541. Il s’en suivra des conflits religieux entre catholiques et anglicans jusqu’à aujourd’hui.

Des guerres familiales opposent Henri II à ses fils et à sa femme Aliénor. En 1173, Henri II veut offrir à son fils Jean les châteaux de Chinon, Loudun et Mirebeau. Ses frères furieux se lient avec leur mère pour destituer leur père. Aliénor est emprisonnée par Henri II durant 15 ans notamment à Chinon. La révolte est un échec.

Louis VII roi de France meurt le 18 septembre 1180, son fils, Philippe Auguste lui succède.

Plantagenet 2

En 1189, Henri II meurt à Chinon et son fils ainé Richard 1er dit Cœur de Lion lui succède.

Il part en terre sainte pour la 3ème croisade. Informé d’un complot de son frère Jean contre lui, il est contraint de revenir en Angleterre. Après avoir échoué dans sa tentative de prendre la ville sainte et négocié une trêve avec Saladin, il quitte la Palestine après le massacre de nombreux musulmans. Sur le chemin du retour en 1192, il est tout d’abord capturé par Léopold V duc d’Autriche suite à un différend pendant la guerre sainte. Il est ensuite emprisonné par Henri VI, empereur germanique. Aliénor doit payer une forte rançon. L’Angleterre est ruinée et le roi intérimaire Jean se conduit comme un despote. Le peuple anglais se révolte (légende de Robien des bois). De retour en Angleterre, Richard veut reconquérir des anciennes possessions anglaises en France reconquise par le roi de France Philippe Auguste.

En 1199 pendant le siège du château de Chalus Chabrol, Richard 1er  meurt atteint de la gangrène suite à une blessure de flèche. Il est enterré avec ses parents à l'abbaye de Fontevraud.

Philippe auguste 4

Le nouveau roi Philippe Auguste chasse les juifs de France en 1182

En 1182, le nouveau roi de France supprime purement et simplement les créances des Juifs envers les chrétiens par un édit d'expulsion des Juifs (24 juin 1182).

Pour la première fois dans l'Histoire de France, un royaume chrétien chasse la totalité de ses Juifs par un décret officiel. Philippe Auguste ordonne de violentes répressions contre les Juifs, tenus responsables des calamités publiques. Les synagogues sont transformées en églises et les immeubles des Juifs sont vendus par l'autorité royale.

Paris philippe auguste 2En 1198, se rendant compte que les juifs ont un intérêt majeur pour l’économie, Philippe auguste change d’avis et leur demande de revenir mais ils sont soumis à des impositions sévères. Le pape Innocent III incite en vain le roi à revenir sur sa décision et de chasser définitivement les juifs du royaume.

 

 

 

 

 

La reconquête de la France par Philippe Auguste

Paris philippe auguste1 2En France, la guerre fait rage entre les souverains anglais et le roi de France, Philippe Auguste qui veut reconquérir toute la France.

Jean sans terre a succédé à son frère Richard Cœur de Lion.  L’ouest de la France est encore sous sa domination.  Sous prétexte d’une querelle entre Jean sans terre et Hugues de Lusignan, le roi de France annexe le Duché de Normandie en avril 1202. En septembre 1203, Philippe Auguste veut mater la résistance et assiège la forteresse de Château-Gaillard. Le siège dure plus d’un an et le 6 mars 1204, elle tombe.

Aliénor d’Aquitaine meurt à Poitiers le 1er avril 1204, son gisant demeure  à la l’abbaye de Fontevraud.

 

 

 

 

La bataille de Bouvines le 27 juillet 1214

Cette date marque un tournant de l’histoire de France convoitée à la fois par les anglais et par l’empereur germanique. La France en tant que pays souverain peut disparaitre si Philippe Auguste perd cette bataille.

Philippe auguste 5Le roi anglais a perdu la Normandie et veut prendre sa revanche. Il s’allie avec son neveu l’empereur germanique Othon IV et les comtes de Flandre et de Boulogne. En février 1214, l’armée anglaise débarque à la Rochelle et remonte vers Angers. Dans le même temps, les coalisés du nord préparent la guerre. L’avenir de la France est en jeu.

Philippe Auguste prépare ses forces, il fait appel à toute l’ost, chevaliers et seigneurs qui lui restent encore fidèles. Fin stratège, Philippe Auguste sépare son armée en deux. Son fils, Louis affronte Jean sans terre à la Roche aux moines. L’armée anglaise est en déroute. Jean sans terre fuit vers l’Angleterre.

Le dimanche 27 juillet 1214, Philippe Auguste avec une armée de seigneurs et de milices rurales et urbaines fait face à Bouvines aux coalisés du nord et l’empereur germanique Othon IV.

Lors de la bataille, Philippe Auguste est désarçonné et échappe de peu à la mort. Pourtant après 5 heures de combat, La coalition est battue, les Comtes de Flandre et de Boulogne sont faits prisonniers et Othon IV fuit. Ce dernier perd sa couronne au profit de Frédéric II.

Le roi de France est acclamé par le peuple de Paris. Ses victoires installent l’autorité des Capétiens.

Le règne de Philippe Auguste est marqué par une politique de grands travaux à Paris, le château du Louvres est renforcé, l’université de Paris est créée, des murs d’enceinte sont construites.

Le 14 juillet 1223, Philippe Auguste meurt. Il est inhumé à la basilique de Saint Denis. Son fils, Louis VIII lui succède.

 

Louis IX dit Saint Louis après sa mort

Louis VIII dit le Lion est mort, Louis IX le futur Saint Louis lui succède le 8 novembre 1226.

Louis 11Louis IX a 12 ans. Sa mère Blanche de Castille fille d’Aliénor et d’Henri Plantagenet devient régente  du royaume.

A partir de 1227, les Barons du royaume n’acceptent guère les ordres d’un enfant et d’une femme étrangère. Ils s’allient au roi d’Angleterre Henri III Plantagenet, fils de Jean sans terre mort le 19 octobre 1216. La régente use de ses charmes et séduit le puissant baron Thibault de Champagne qui se rallie à elle et casse la rébellion.

L’éducation du jeune roi est très axée sur la prière et la piété. Le 27 mai 1234, Louis IX devenu adulte épouse Marguerite de Provence. Cela ne l’empêche pas de s’adonner à des pratiques religieuses très conservatrices. Comme certains membres de l’Opus Dei, chaque vendredi en mémoire de la mort du Chris, il se flagelle le corps. Il porte très régulièrement aussi un cilice, une sorte de chemise de crin très rude irritant la peau.

De 1240 à 1245, il fait construire à Paris la Sainte Chapelle pour abriter les reliques de la passion du Christ : un morceau de la  croix du Christ et la couronne d’épines) achetés aux Vénitiens et aux Byzantins.Saint louis rendant justice

Pour Louis IX, les Cathares sont abominables. Ils contestent l’autorité de l’Eglise. Il faut en finir. Il ordonne de supprimer tout contestataire de l’Eglise. Dans la lignée de son grand-père, Philippe Auguste, Louis IX s’en prend aux juifs. En juin 1242, des centaines d’exemplaire du Talmud sont brulés sur la place de Grève devant l’hôtel de ville de Paris. Il leur interdit la pratique de l’usure.

En 1253, il ordonne des expulsions de juifs après s’être approprié leurs biens. En 1259, bien avant le régime nazi en Allemagne, Louis IX ordonne que soit cousue sur les vêtements de juifs une étoffe jaune dite la rouelle.

 

Comme Salomon, Louis IX rend la justice. Il se place sous un chêne et laisse venir à lui les pauvres gens. Il fait diffuser des grandes ordonnances dans tout le royaume imposer une justice équitable que l’on soit pauvre ou riche. En 1257, le roi de France fait ouvrir l’université de la Sorbonne où tous pauvres ou riches peut théoriquement y accéder.

 

Le 28 mai 1258, Louis IX met un terme aux conflits avec l’Angleterre en signant un traité de paix avec Henri III qui a renoncé à ses droits sur la Normandie, l’Anjou, la Touraine et le Poitou. L’Aquitaine est redonnée à la France et le roi d’Angleterre devient le vassal du roi de France.

 

Saint louis 2

Philippe III dit le Hardi succède à son père Louis IX.

Il gouverne collégialement avec l’aide de grands conseillers comme Pierre de la Brosse qu’il fera pendre en 1278 pour une fausse calomnie. Il est nommé le Hardi en raison de sa fougue parfois irréfléchie. Le 23 mai 1274, il rend une partie de l’Aquitaine afin de renforcer la pacification entre les deux royaumes.

Philippe iii le hardi vigEn 1282 intervient une révolte en Sicile nommée les Vêpres siciliennes.

 Depuis plusieurs années, la Sicile est dominé par Charles d’Anjou, oncle de Philippe de Hardi. Les soldats français commettent des exactions provoquant la fureur des Siciliens.

Le 30 mars 1282, les cloches de l’office des Vêpres  retentissent. Tous les Français sont pourchassés puis massacrés durant un mois. Pierre d’Aragon est soupçonné d’être l’instigateur du massacre. Philippe le Hardi décide d’aider Charles d’Anjou pour venger l’affront. Une croisade est lancée en direction de la Catalogne où règne Pierre d’Aragon. Cependant le typhus gagne l’armée française en 1285 et Philippe le Hardi en meurt le 5 octobre.

 

Durant toutes ces dernières années, les rois de France ont réussi à s’imposer face à une féodalité toujours aussi puissante. La France reste toujours menacée par les convoitises des monarques anglais.

×