CHRONISTOVISION MONDIAL

Les royaumes russes et bulgares

Jusqu’aux invasions vikings, la Russie est habitée par des tribus nomades, les Scythes remplacés par les Sarmates puis par les Goths et les Huns. A partir du moyen-âge, deux groupes ethniques se côtoient, les Slaves et les Finnois. Avec l’installation des Varègues en Russie et en Ukraine de petites villes se construisent, constituant au fil des années le premier royaume Russe...

 

La naissance du premier royaume russe

A partir du 8ème siècle, les vikings appelés Varègues s’installent en Russie et en Ukraine descendant par bateaux les fleuves de la Neva et de la Volga. Ils atteignent la mer Caspienne et servent même dans la garde impériale de l’empereur byzantin.

Les Varègues s’imposent sur les autochtones slaves en prenant le pouvoir par la force ou par libre choix. Le premier royaume se situe autour de la capitale Kiev sous le règne d’Oleg le Sage en 882.

Les échanges avec les Byzantins conduisent les Varègues à se christianiser. Kiev devient un évêché orthodoxe.  Le royaume de Rus Kiev connait son apogée vers 1040 sous le règne de Iaroslav qui codifie le premier droit Russe.

Les successeurs de Iaroslav rencontrent des difficultés à s’imposer et à unifier le royaume. A partir du 13ème  siècle, Les Vénitiens et les Génois colonisent les comptoirs marchands du royaume de Kiev. Les mongols ou Tatars (nom donné par les Russes) attaquent les postes de gardes du royaume. Les Russes sont battus à la bataille de Kalka en Crimée en 1223. Pourtant, l’armée de Gengis Kahn ne poursuit pas ses infiltrations dans le royaume. C’est son petit fils, Battu Kahn qui parvient à imposer son règne sur le royaume Russe du sud.

En 1240, le prince Russe de Novgorod Alexandre dit Nevski repousse une invasion suédoise. Puis en 1242, il bat les chevaliers teutoniques sur le lac gelé de Peïpous. La principauté de Moscou passe sous la coupe de son fils. Son petit fils Ivan 1er parvient à s’imposer sur les Mongols en les soudoyant. En 1328, il devient grand prince et le siège de l’Eglise orthodoxe Russe s’installe à Moscou. En 1357, la dynastie princière est fragilisée par la grande peste et les vassaux en révoltent. Cependant, la puissance russe impose sa puissance aux Tatars. Les Mongols de Crimée sont battus en 1380 à Koulikov. Ils se soumettront définitivement à la suzeraineté Russe au 18ème siècle.

 

Le royaume Bulgare peine à subsister

Au 5ème siècle, les Huns se mêlent aux tribus turques et slaves et forment une sorte de pays aux coutumes communes. En 640, le pays est envahi par des tribus nomades des steppes ce qui provoque une scission en deux du pays. Les Bulgares de la Volga plus au nord se convertiront à l’Islam, puis seront rattachés au primo empire russe et enfin seront envahis par les Mongols au 13ème siècle.

Les Bulgares du Danube plus à l’ouest et au sud, de la Macédoine à la Serbie et aux rives de la mer noire. En 681, la Bulgarie du Danube devient un véritable royaume sous le règne du Khan Asparuh prétendant descendre d’Attila.

En 885, Boris 1er impose le christianisme. Son fils Siméon usurpe le trône et devient roi en 893. Il transforme le pays et le rend assez puissant pour constituer une menace  face à l’empire Byzantin. Siméon 1er se proclame Tsar en 925 puis meurt en 927. Le royaume est alors menacé par la Rus de Kiev et l’empire Byzantin qui s’allient. La Bulgarie est vaincue par l’empereur Byzantin Basile II qui annexe le royaume.

En 1186, profitant de la guerre opposant l’empire Byzantin aux Seljoukides, les Bulgares proclament leur indépendance. La capitale est Tarnovo. Karlojan est couronné roi par le pape Innocent III en 1204, la même année du pillage de Constantinople par les croisés. Après, le roi prend des distances avec la papauté et se rapproche de l’Eglise d’orthodoxe. Il bat le nouvel empereur romain de Constantinople Baudouin 1er à Andrinople en 1205. Karlojan meurt en 1207. Ses descendant vont encore agrandir le royaume jusqu’à la mer Egée et Adriatique. Un patriarcat est fondé en 1235.

A partir de 1242, le royaume est vaincu et soumis aux Mongols. Après l’effondrement de l’empire Mongol, en 1330, l’armée Bulgare est vaincue face aux Serbes. Puis, en 1396, la Bulgarie tombe face aux invasions Ottomanes.