CHRONISTOVISION MONDIAL

L’Islam de Mahomet aux Omeyyades

Sur les cendres de l’empire des Sassanides en déclin et de l’empire Byzantin affaibli, sous l’impulsion du messager Mahomet, nait une nouvelle religion conquérante, l’Islam...

Mahomet créée l’Islam

En 570, Mahomet nait à la Mecque, 5 ans après la mort de l’empereur romain d’Orient  Justinien. La Mecque est alors un carrefour commercial très important et située entre deux influences géopolitiques majeures : l’empire chrétien Byzantin et La Perse Sassanide adepte du Mazdéisme. La région est pluriculturelle composée de juifs, chrétiens, arabes encore polythéistes. 

Mahomet orphelin de père est élevé par son grand-père chef du clan des Hachémites. En 595, il épouse une riche négociante Khadija de 15 ans son ainé. De cette union, il aura 3 fils morts en bas âge et 4 filles dont Fatima. Il adopte son cousin Ali qui épousera sa fille Fatima et dont la descendance créera la branche Chiite de l’Islam. Il devient un notable et organise des caravanes. Après la mort de sa femme Fatima, Mahomet âgé de 50 ans épouse une jeune femme âgée entre 9 et 19 ans, Aïcha.

Vers l’âge de 40 ans, il prend l’habitude de se retirer dans une grotte dans le désert sur le mont Hira. Le 17 janvier 611, Mahomet reçoit une révélation de l’archange Gabriel qui le désigne comme le prophète de Dieu  nommé Allah.

MahometAnalphabète, Mahomet reçoit la parole divine puis les dicte à des disciples pour écrire les premières lignes du Coran.  Les idées sont révolutionnaires : la croyance en un dieu unique, l’humilité, la justice et la solidarité.

Les notables de la Mecque et notamment les juifs médinois lui sont hostiles car l’influence de Mahomet grandit. Il parvient à convertir de nombreuses familles. En 615, ses disciples subissent des persécutions. En 619, sa femme meurt ainsi que son puissant soutien, son oncle. En 622, après une tentative d’assassinat, il fuit avec ses adeptes pour la ville de Médine. C’est l’Hégire, le début de l’âge de l’Islam.

 

 

Les 5 piliers de l’Islam sont l’adoration du dieu unique Allah et Mahomet est son serviteur et son messager, faire ses prières, faire son aumône aux pauvres, respecter le ramadan et faire le pèlerinage à la Mecque.

 

Après de nombreux conflits, en fin stratège,  Mahomet et ses compagnons parviennent à conquérir la ville de Médine en 627 après avoir pillé de nombreuses caravanes. Il devient l’unificateur des Arabes

1024px mosquee masjid el haram a la mecque 1Il entend maintenant revenir en conquérant spirituel à la Mecque par une marche pacifique. En 630, Mahomet rentre victorieux à la Mecque, il détruit les idoles. Durant ces batailles, il aurait aussi fait exécuter des centaines de juifs opposants à sa doctrine.

Il  impose la Kaaba comme premier culte de l’Islam (construction cuboïde au sein de la Mosquée sacrée à La Mecque signifiant maison de dieu). Au 2ème siècle, la cité de Médine prend naissance proche d’un point d’eau salutaire en plein désert où le lieu d’implantation de la Kaaba était déjà vénéré bien avant l’Islam.

La même année, l’empereur byzantin Héraclius anéantit l’empire Perse favorisant ainsi l’expansion de l’islam dans la région.

Après avoir prêché une nouvelle fois l’égalité de tous les hommes puis imposé la conversion en l’Islam, Mahomet meurt à Médine le 8 juin 632 sans avoir assuré sa succession.

4 de ses compagnons dont 2 beaux-pères et son gendre Ali lui succèdent : Abu Bakr (632-634) maintient l’unité arabe mais c’est   Omar (634-644) qui organise militairement la communauté et donne à l’Islam sa volonté conquérante. 

 

 

Une succession fracturée  de Mahomet

Cette expansion de l’Islam va être foudroyante. En un siècle, la moitié du monde connu sera conquise. Les Musulmans ont su profiter de l’effondrement d’empire vieillissement comme celui des Perses mais aussi de conflits internes comme dans l’empire Byzantin. La tolérance religieuse arabe de l’époque pouvait aussi séduire face à une christianisation liberticide.

Les musulmans sont dirigés par un Calife suprême et chaque province est sous la coupe d’un gouverneur soumis au Calife.

En 634, Omar beau-père de Mahomet, lance son armée sur les terres perses et syriennes. En 636, ses armées sont rapidement victorieuses. L’Arménie et la Syrie deviennent arabes. Jérusalem est prise en 638, puis Antioche. Les arabes pillent Alexandrie et islamisent l’Egypte en 642. La Perse et la Mésopotamie sont aussi conquises par les musulmans après la bataille de Néhavend en 642 contre les Perses affaiblis par les guerres contre l'empereur Romain d'Orient Héraclius. Omar est assassiné en 644.

Otman lui succède, il demande que soit rédigé le Coran. Les armées Arabes battent les byzantins en Afrique du Nord et en Chypre. Ils atteignent L’Afghanistan et le Pakistan en 655. Le 3ème  calife, Otman rencontre de fortes oppositions médinoises et meurt assassiné à Médine en 656.

La succession est difficile, le gendre de Mahomet Ali est pour certains, les Chiites le mieux placé. Il est jugé juste et courageux. Pour d’autres, les Sunnites comprenant la famille et les partisans d’Otman, les proches de la veuve de Mahomet Aicha, il manque d’audace. Ils lui préfèrent la continuité du Califat.

La guerre fait rage entre les partisans d’Ali et les riches familles musulmanes et les Gouverneurs de province. En 657, le Calife Ali perd la bataille de Siffin contre le Gouverneur rebelle de Syrie, Muawiya. Après la mort d’Ali assassiné en 661, Muawiya prend le Califat et introduit la succession dynastique de son clan. C’est le début du règne des Omeyyades. Damas devient la capitale de l’Islam.

 

 

Le règne des Omeyyades

La Calife Muawiya s’installe à Jérusalem. En 678, les arabes assiègent Constantinople. Les Byzantins grâce au feu grégeois les repoussent.

En 680, c’est la 2ème guerre civile Arabe. Yazd 1er devient Calife. Le petit fils de Mahomet Hussein est assassiné  le 10 octobre 680 lors d’une bataille à Karbala. En colère, les fidèles d’Ali fondent le Chiisme.

L’Islam se divise ainsi  historiquement en trois courants : les Sunnites représentant aujourd’hui 85 % des musulmans, les Chiites 15% et les Kharidjites moins de 1%. Ces derniers n’ont pas souhaité suivre de courant au moment des confits et se sont retirés.

 

En 683, les troupes Berbères repoussent les arabes du Maghreb.

Les Berbères sont un ensemble d'ethnies autochtones d'Afrique du Nord. Connus dans l'Antiquité sous les noms de Libyens, Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides, ils connurent ensuite la conquête romaine, la christianisation, l'invasion vandale, la conquête arabe et la conversion à l'islam.