CHRONISTOVISION MONDIAL

Le Japon féodal

Au Moyen-âge, le Japon connait une lutte de pouvoirs incessante entre une monarchie vieille aujourd’hui de 2400 ans et des grands seigneurs locaux...

 

Les premiers habitants

Durant l’ère de glaciation de Wurm, le Japon était collé au continent. Le peuplement du pays s’opère à partir de -100 000 ans. Le Japon va ensuite se développer grâce aux réseaux commerciaux entretenus avec la Chine.

Bien plus tard, selon la légende, le Japon aurait été fondée en – 600 par le dieu Ninigi no Mikoto avant que le 1er empereur du Japon unifie le pays.

Japon feodal

Le Japon devient un empire

Par la suite, le pays se divise en petits royaumes que la dynastie des Yamato parvient à unifier vers -400. Cette dynastie va rester au pouvoir jusqu'à aujourd’hui avec l’actuel empereur du Japon Akihito.

La dynastie Yamato serait l’héritière de la déesse du soleil Ameratsu, principal divinité shintoïste.

A partir de 552, le Bouddhisme investit l’archipel.  En 604, une Constitution instaure des règles morales et sociales hiérarchisées autour d’un pouvoir central impérial. Les terres appartiennent à l’empereur qui les offre à la noblesse en échange de leur loyauté. La Capitale du Japon est Nara. En 753, l’empereur Shomu décentralise une partie des pouvoirs sur l’aristocratie. Il promeut le Bouddhisme.

A partir de 794, c’est l’ère de Heian. Cette période et considérée comme l’apogée de la cour impériale. Les arts sont à l’honneur, notamment la littérature et la poésie. L’autorité impériale s’affaiblit au profit de la noblesse. Une autre dynastie commence à s’imposer, les Fujiwara, famille de l’épouse de l’ancien empereur Shomu.

 

La féodalité

SamouraisA partir du 9ème siècle, le pays est devenu féodal. Les provinces sont gouvernées par des nobles qui appuient leur autorité sur une armée de Samouraïs (guerriers mercenaires).

En 1185, l’ère de Heian laisse place à une période de guerres civiles. A partir de 1192, C’est l’ère de Kamakura, ville devenant la capitale du pays.

La dynastie toute puissante des Fujiwara est renversées par la Taira qui eux-mêmes sont battus par la dynastie des Minamoto. En 1192, Minamoto Yoritomo est nommé Shogun (général impérial) par l’empereur.

Une caste des Samouraïs apparait au 12ème siècle menée par les Daimyos. Entre 1274 et 1281, les Samouraïs avec l’aide de vents nommés Kamikazes,  parviennent à repousser une invasion chinoise menée par l’empereur mongol Kubilaï Khan.

En 1333, l’empereur, Go-Daigo écrase les shoguns de Kamakura avec l’aide des samouraïs de la famille Ashikaga. C’est la fin de l’ère Kamakura.

Samurai japonais1

Les Samouraïs sont des guerriers experts en arts martiaux et dans le maniement du Katana (sabre japonais). Ils fuient la cour impériale et s’installent plutôt en province où ils possèdent des terres. Ils se mettent au service de seigneurs féodaux et disposent de partisans qui se battent avec eux. Ils se battent avec honneur dans le respect du code de Bushido marqué par 3 traditions : l’idéal de la paix intérieure et  l’absence de crainte, le culte de la famille et des ancêtres, la loyauté envers leurs seigneurs. Ils sont imprégnés de la culture confucianiste et œuvre pour le bien de la société et du pays. Le code de Bushido veut aussi que les samouraïs meurent avec honneur en combattant ou en suicidant selon un rite bien ordonné : le guerrier samouraï se met à genoux, s’ouvre le ventre puis on lui tranche la tête.Samurai japonais

Les Rônins sont des Samouraïs sans seigneurs.

Les Shoguns sont des grands chefs militaires et les Shugos des chefs militaires de moindre envergure.

×