CHRONISTOVISION MONDIAL

La deuxième guerre mondiale

L’Allemagne nazie en quête d’espace vital enclenche un processus de conquête qui mène à la 2ème guerre mondiale. Le Japon allié à l’Allemagne entre en guerre contre les Etats-Unis. A la fin de la guerre on compte 55 millions de morts dont beaucoup de civils notamment les juifs d’Europe et les Tziganes exterminés dans les camps de déportation.

 

Les Prémices d'un conflit mondial

Depuis son arrivée au pouvoir Hitler a pour objectif de conquérir l’espace vital  nécessaire à l’Allemagne. Les territoires à l’est sont appelés à être germanisés. Pour l’instant en attendant que la puissance militaire de l’Allemagne soit rétablit, il joue le rôle de pacificateur. Un concordat est signé avec la Papauté pour rassurer les allemands catholiques. Des traités de non agression sont signés avec  les pays voisins.

En 1935, Hitler invite tous les allemands vivant dans les pays voisins à demander l’autodétermination. En 1936, Il lance un programme de réarmement contraire au traité de Versailles.

En 1936 éclate  la guerre civile espagnole, Hitler soutient le général Franco représentant le courant d’extrême droite espagnole. Une alliance est conclue avec le Japon et l’Italie fasciste de Mussolini.

Après la récupération de la Sarre et de la Rhénanie occupées par les troupes françaises depuis 15 ans, le 12 mars 1938, l’Allemagne annexe l’Autriche (Anschluss). La France et l’Angleterre ne réagissent pas.

En septembre 1938, Hitler veut annexer les Sudètes en territoire Tchécoslovaque par l’Allemagne sous prétexte que la population est majoritairement de culture germanique. Les pays occidentaux ne veulent pas de nouvelle guerre, ils tentent de négocier avec Hitler un apaisement. Le président du Conseil français Daladier et le premier ministre Anglais rencontre Hitler à Munich en 1938. Hitler leur annonce qu’il n’a pas l’intention de faire la guerre mais veut rassembler les peuples de culture germanique et souhaite aussi obtenir des colonies. Chamberlain est plutôt d’accord et Daladier hésite mais se sent obligé de suivre Chamberlain, ce sont les accords de Munich. Les deux hommes reviennent dans leurs pays comme victorieux d’avoir sauvé la paix. Churchill déclare 7 novembre 1938 : « Ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre »

En août 1939, la Pologne est menacée. Hitler obtient un accord de non agression avec l’URSS. Staline veut aussi profiter de la situation pour prendre des territoires polonais. L’Europe est au bord de la guerre.

 

L’Allemagne toute puissante

La guerre éclair ou Blitzkrieg

Le 1er septembre 1939, l’Allemagne envahit la Pologne qui résiste mais succombe très vite face à la modernité de la Wehrmacht (armée terrestre allemande) et de la Luftwaffe (aviation militaire allemande)..Dans le même temps, le 17 septembre, l’Union soviétique pénètre dans la Pologne de l’est conformément au pacte germano soviétique. Après le bombardement de Varsovie, la Pologne capitule le 6 octobre 1939 et est démembrée entre l’Allemagne et l’Union soviétique.

La marine anglaise forme un blocus dans la mer baltique pour empêcher les allemands de s’approvisionner en matières premières. Les forces allemandes parviennent à occuper le Danemark puis la Norvège après des combats acharnés avec des soldats norvégiens, anglais et français. La Suède est restée neutre mais doit coopérer avec l’Allemagne.

Dans l’est de la France, l’armée française attend l’offensive allemande derrière la ligne Maginot. Le 10 mai 1940, les divisions de panzers allemands envahissent la Hollande et la Belgique dans une guerre éclair. Les troupes allemandes contournent l’armée française et la prend à revers, c’est la débâcle.

Le 22 juin, la France est vaincue. La France est quasi toute occupée et le gouvernement français de Pétain installé à Vichy  entame une collaboration avec les allemands.

Hitler a enfin assouvi sa vengeance contre son ennemi juré la France. Maintenant, il entame des discussions avec la Grande Bretagne pour conclure une paix séparée et préparer une offensive contre l’Union soviétique pour l’espace vital de l’Allemagne. Les Britanniques refusent. C’est le début de la bataille d’Angleterre.

 

La guerre se poursuit dans les Balkans et en Afrique du nord