CHRONISTOVISION MONDIAL

Europe : du Mégalithisme à l’âge des métaux

A partir du 4ème millénaire avant notre ère, en Europe de l’ouest, des peuples déplacent et érigent des masses énormes de pierres, c’est l’ère du Mégalithisme...

Le mégalithisme.

Cette période dure sur près de 3000 ans durant laquelle l’Europe passe d’un mode de vie de chasseur-cueilleur à une économie agro-pastorale.

Vers -4 530, des peuples Cardiaux de type méditerranéen, venus probablement par le Portugal et l'Espagne s'établissent dans l’ouest de l’Europe et notamment en Vendée et en Charente.

Entre -4 000 et -3 800, des Rubanés de type Danubien, déjà installés dans le bassin parisien, s’installent en Bretagne. Le mélange de ces deux peuples donne naissance à la civilisation des mégalithes. Entre -3 800 et -3 400, les Rubanés dominent les côtes atlantiques et y construisent de longs tertres funéraires. Entre -3 600 à -3 200, c’est le début des constructions de menhirs et dolmens le long des côtes atlantiques.

Rubane et cardial

 

Les pécheurs-paysans armoricains et les pasteurs des Causses construisent des monuments mégalithiques (dolmens, menhirs) de 20 à 40 tonnes. 

Les plus anciens mégalithes ont été découverts en Ecosse et à Malte démontrant que cette culture est très répandue sur l’ensemble de l’Europe mais aussi dans une moindre ampleur en Afrique et en Asie.

Les principaux mégalithes sont soit des menhirs dressés en direction des dieux, soit des cromlechs (alignement de monolithes verticaux (menhirs), formant une enceinte de pierres levées, généralement circulaire pouvant servir de sépultures ou de rites cultuels ou soit des dolmens servant souvent de tombeaux constitués de dalles monumentales.

Ces Hommes construisaient aussi des tumulus de pierre servant de monuments funéraires à l'intérieur desquels on a découvert des dizaines de squelettes jonchant le sol.

Ces types de sépultures se retrouvent en Vendée à Bazoges en Pareds et à Auzay. De nombreux tumulus sont aussi découverts à Bougon et à Prissé la Charrière en Deux Sèvres.

Le cromlech le plus connu se situe sur le site de Stonehenge en Angleterre dont le début de construction date de -2 900 ans et durera jusqu’en -1100.

Il est probable que ces Cromlechs servaient de calendrier solaire et lunaire pour l’agriculture, fêtes religieuses et peut-être de sacrifices. Les menhirs comme les dolmens servaient aussi de stèle.

Stonehdge

La sédentarisation est un facteur d’explosion de la démographie. Vers -5 000 ans,  la France compte environ 500 000 individus. 2000 ans après, la population française passe environ  à 5 millions d’individus.

 

La période campaniformeCampaniforme

Vers -2900, de nombreuses tribus indoeuropéennes s’installent sur des terres fertiles de l’Europe de l’ouest. On les nomme « les campaniformes » de par leurs poteries décoratives. Ces peuples vivent essentiellement d’agriculture et d’élevage. Cette culture apparait en Europe au cours du 3ème millénaire et se situe entre le Néolithique et l’âge des métaux en Europe. Cette période correspond au Chalcolithique ou l’âge du cuivre. Le nom  de cette civilisation tient à la forme en S d’un vase. On retrouve de nombreux sites sur les côtes vendéennes.VaseTombe campaniforme

Les campaniformes sont des sociétés agricoles mais contrairement à leurs ancêtres, l’organisation de la société obéit à des règles strictes. Les rites funéraires sont aussi très ordonnés. Les sépultures sont individuelles et l’orientation des corps dépend du sexe, les hommes ont leur tête fixée vers le nord alors que les femmes regardent vers le sud. On y dépose des armes et un gobelet.

Il existe une véritable idéologie campaniforme avec des valeurs centrée sur le prestige, le pouvoir et un réseau de communication qui se démarque des autres sociétés de l’époque.

On doit à ces campaniformes la construction du site de Stonehenge en Angleterre. Le fameux Otzi retrouvé dans les glaces fait certainement partie de cette culture.

Europe age du cuivre

 

L’âge du cuivre en Europe (-2500/-1800)

Alors que les Campaniformes sont très majoritairement présents en Europe à côté d’une autre culture « les Cordées »  installés au nord et à l’est de l’Europe, l’utilisation de la métallurgie  apparait vers -2500 en Europe.

Le cuivre est déjà très présent en Europe de l’est, au Proche-Orient en Amérique et en Asie depuis -5000 ans avant notre ère. Pour autant, l’utilisation d’outils en pierre n’est pas abandonnée et demeurera sur encore plusieurs milliers d’années.

 

 

 

L’âge du Bronze en Europe (-1800/-1000)

Age du bronze

Grâce aux avancées techniques issues de la sédentarisation, les Hommes ont réussi à fabriquer du bronze (alliage du cuivre et de l’étain) plus solide que le cuivre.

Déjà présent au Moyen-Orient depuis le début du 3ème millénaire, le bronze commence à être utilisé en Europe de l’ouest au début du 2ème millénaire.  Sous l’effet de la culture campaniforme et de la métallurgie, la société se centralise et se hiérarchise. Des affrontements guerriers se multiplient et les villages s’entourent de palissades.

Le Médoc et la Bretagne  deviennent des foyers de commerce important de haches de bronze en partance vers l’Angleterre et l’Espagne.

C’est aussi durant cette période que de nouvelles migrations humaines arrivent en Europe de l’ouest, peut-être des proto-celtes. La France du 2ème millénaire avant notre ère est alors constituée d’une myriade de peuples pour la plupart provenant d’invasions indoeuropéennes comme les Aquitains, les Armoricains et les Ligures.

Ainsi, vers -1800, un empire se fonde au sud est de la France et dans le nord de l’Italie, les Ligures. Venant de Russie ou de la mer noire, ils construisent de nombreux villages lacustres sur les bords des lacs alpestres et sur les rives  de la Méditerranée.

L’empire s’écroule vers -1100 sous les assauts des Italiotes (autres peuples indoeuropéens), des Korsi venus de Corse et des peuples de la mer puis suite aux incursions des premiers celtes et des Ibères.

Leur déclin amène un nouvel âge, celui du fer et des invasions celtes sur toute l’Europe.