CHRONISTOVISION MONDIAL

Les empires Sumériens

Plus de 3 millénaires avant notre ère, dans la région de Sumer située au sud de la Mésopotamie, apparait peut-être la première civilisation du monde, berceau de l’écriture...

Les premières civilisations prennent naissance au Moyen-Orient, en Mésopotamie  puis en Egypte.

Empires sumeriens

La région de Sumer située entre les fleuves Tigre et Euphrate en Mésopotamie est le berceau des civilisations occidentales. C’est dans cette région que les premières formes d’écriture apparaissent il y a environ 5000 ans.

A la fin de la dernière ère glaciaire, la Mésopotamie est moins désertique qu’aujourd’hui. Entre les deux fleuves, des vallées luxuriantes bénéficient au développement de l’agriculture. Le golf Persique est encore à cette époque une vallée  de prairies  et de forêts traversée par un fleuve. Certains supposent que l’Eden mentionné dans la bible correspondrait à cet endroit. Le dessèchement de la région et la montée du niveau de la mer formant le golf persique conduira à la migration des populations vers le centre de la Mésopotamie comme les Sémites. La région dispose donc naturellement d’abondances de ressources favorables au développement des civilisations. Les élevages du cheval et des ânes favorisent les échanges commerciaux surtout entre le proche Orient et l’Asie.

Cette évolution lente  débute il y a 10 000 ans avec le développement de l’agriculture et de l’élevage dans une région au carrefour des flux commerciaux et des migrations humaines.

Les villages grossissent et sous l’effet des échanges commerciaux, se transforment en villes.  Elles s’enrichissent et acquièrent  du  pouvoir géopolitique. Les premières cités s’organisent en Etats dirigés par un chef ou un roi assisté d’une armée et de scribes.

Les premières civilisations sumériennes utilisent la métallurgie et tout d’abord le cuivre.

Durant cette période de trois millénaires, des peuples nomades attirés par les richesses des grandes cités s’installent dans la région. Des conflits apparaissent,  les cités Etats sont souvent en guerre.

Les  premiers empires sumériens se fondent à partir de grandes cités comme Uruk et Kish. Vers -2300, des migrations de tribus Sémites fondent l’empire Akkadien. Au 2ème millénaire, la cité de Babylone prend le dessus avec le roi Hammourabi. A la fin du 2ème millénaire, les Assyriens imposent leur puissance militaire. Le 1er millénaire avant notre ère débute avec le renouveau de Babylone et son roi mythique Nabuchodonosor II.

Au milieu du 1er millénaire avant notre ère, les empires Sumériens s’effondrent définitivement. L’empire Perse va dominer la région jusqu’à l’apparition de l’Islam.

 

 

Les premiers peuplements.

Durant le Néolithique, Les premières communautés s'installent et se développent entre le Tigre et l'Euphrate, lieu propice au système d'irrigation. Les premiers Sumériens seraient issus de la Basse Mésopotamie. Ils côtoient déjà quelques tribus Sémites (selon la Bible, le terme Sémite  correspond aux descendants du fils ainé de Noé, Sem). Le peuple Sémite est présent dès le Néolithique dans la région mais surtout dans la péninsule arabique.

On distingue les Sumériens des Sémites par leur langue et leur culture originelle mais des rapprochements vont s’opérer tout au long de l’histoire atténuant nettement cette distinction. Chaque peuple sémite ou non s’est forgé au fil du temps une culture propre.

 

 

La période d’Uruk.

Elle couvre le 4ème millénaire avant notre ère (-3750/-3150).

Avec la montée en puissance de certaines communautés et de leurs administrations, des premières cités Etats émergent en Mésopotamie.

La première grande agglomération est la ville d’Uruk. Elle devient rapidement  un grand carrefour commercial vers -4 000 ans.  La cité compte environ 30 000 habitants. Un sanctuaire est érigé à la déesse Inanna, un autre  à la gloire du dieu An. 

Vers -3 200 ans, l’écriture apparait. Pour certains elle résulte d’une comptabilisation des stocks, pour d’autres, elle est rendu nécessaire pour édicter des règles de vie sur un territoire d’influence de plus en plus vaste.

Au même moment, les sumériens maitrisent la métallurgie du cuivre.

Ils créent aussi les concepts de loi, de gouvernement et de vie urbaine. Les premiers intellectuels créent les notions d’astronomie et de mathématique.  Cette société fabrique des poteries et invente la roue à des fins de transport. A la même époque est inventée la voile donnant à la pêche un essor important en Méditerranée.

L’économie repose sur la culture de l’orge et du blé, les plantations de palmiers dattiers et de figuiers et la fabrication de poteries. L’âne et le cheval sont domestiqués pour aider les hommes dans leur tâche. L’élevage du mouton, des chèvres et des bœufs est très répandu. La monnaie n’existe pas encore, les échanges se font en nature : bétail, céréales, minerais. C'est aussi à cette époque que l'on découvre la fabrication du  verre.

-3 200 : Invention de l’écriture, du cadran solaire, du sablier. En Mésopotamie, on utilise le fil à plomb, la brosse à dent et l’hameçon. On commence à boire de la bière en chine et au Moyen-Orient. En Egypte et dans la vallée de l’Indus, on construit des barrages, des digues et des canaux. L’armement se modernise avec la fabrication d’épée et de bouclier en métal.

Mesopotamie

 

Les premiers empires sumériensEcriture

GilgameshC’est durant la période Djemdet-Nasr (nom d’un site proche de Babylone) de -3150 à -2900 que la civilisation sumérienne débute. L’écriture se généralise. La hiérarchie sociale se cristallise avec un système de classes, le chef et sa famille, les prêtres, les scribes, les soldats, les artisans.

Vers -3000 ans les signes pictographiques sont remplacés par l’écriture cunéiforme.

 

La cité d‘Uruk devient toute puissante sous le règne du roi légendaire Gilgamesh entre -2 700 et -2 600. Son épopée est relatée à maintes reprises entre le 1er et le 3ème  millénaire avant ère comme l’histoire de Noé ou d’Hercule.

 

 

Uruk

 

Au début du 3ème millénaire, la basse Mésopotamie est occupée par une myriade de cités Etats, Uruk, Ur, Lagash, Umma, Adab, Nippur, Shuruppak, Kish.

Les guerres entre les cités Etats sont courantes. Le cheval et la roue sont utilisés pour constituer des cavaleries. Ces cités sont sans cesse menacées et attaquées à plusieurs reprises par d’autres peuples  de la région. Ainsi, la cité de Kish gouvernée par le roi Enmebaragasi aurait repoussée en -2680  une attaque des Elamites, un peuple occupant le sud ouest de l’Iran actuel.

Steles des vautoursVers -2550, Le nouveau souverain de Kish, Mélisim conquiert avec son armée les cités de Lagash et d’Adab. Plus tard, c’est la cité d’Ur qui prend l’ascendant sous le règne de Mesanepada. Il prend la cité de Nippur puis Kish.

En -2525, c’est au tour de Lagash avec son roi Eannatoum de dominer la région. Il parvient à battre les Elamites puis prendre la cité de Mari, Ur, Uruk et Kish puis Umma. Pour fêter sa victoire, le roi demande la construction d’une stèle nommée « stèle des vautours » exposé au musée du Louvres.

La cité d’Umma sous le règne de Lougal-Zagesi se venge quelques années après en s’imposant sur Lagash, Uruk, Kish et parvient même à unifier tout la région de Sumer.

 

 

 

L’empire Akkadien

Vers -2 400, des tribus Sémites attirées par la richesse des cités sumériennes quittent la péninsule arabique pour s’installer en Mésopotamie. De ces tribus sémites, on retrouve les Akkadiens installés au nord de la Mésopotamie proche de la Syrie actuelle, les Cananéens en Palestine et les Amorrites à Babylone.

Vers -2 330, l’empire d’Akkad nait sous le règne de Sargon roi de la cité de Kish. Il est le premier à entretenir une armée permanente. Les Akkadiens règnent sur la Mésopotamie durant deux siècles.

Akkadiens

Dans le même temps, les indo-européens iraniens traversent le Caucase et s’installent en Mésopotamie du sud. De cette migration les Gutti (peuple iranien des montagnes) renversent les Akkadiens en -2183 et règnent à leur tour durant un siècle.

Vers -2 000, les Elamites envahissent de nouveau la région de Sumer. La cité d’Our est notamment détruite en -2 004.

La première époque sumérienne s’achève. Les élites fuient les grandes cités et se réfugient au nord de la Mésopotamie. Les Amorrites, peuple Sémite installé dans le nord de la Mésopotamie envahit la région de Sumer.