CHRONISTOVISION MONDIAL

La Révolution industrielle

Le monde entre dans une nouvelle ère, celle de la mécanisation et de la production industrielle.

Le terme révolution industrielle désigne les changements sociaux, économiques et technologiques qui transforment l’Europe agraire en une société industrielle.

 

Le système économique se base sur le capitalisme. L’Angleterre profite des matières premières en provenance de ses colonies. La France emboite le pas avec la construction du 1er chemin de fer en 1837. La première ligne ferroviaire Paris Orléans est inaugurée.

De nombreuses découvertes technologies comme le métier à tisser mécanique, les machines à vapeur, les moissonneuses batteuses, les procédés de coulage de l’acier, changent les modes de production. L’artisanat laisse la place à des usines. Les manufactures se transforment en usines consommatrices de Charbon au lieu du bois.  La libre concurrence nait entre les industriels contraints à  diminuer leurs coûts de production. Cette concurrence s’accentue et devient internationale avec le développement des moyens de transports notamment le chemin de fer.

Le Libéralisme devient un concept à la mode. En politique, il prône la liberté de l’individu garantie par l’équilibre des pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires. Il s’oppose au conservatisme très présent encore dans les monarchies européennes. Le libéralisme économique est défendu parle philosophe écossais Adam Smith ou l’économiste anglais, Ricardo. Ils condamnent le protectionnisme et prône la libre concurrence totale. Il rejette les barrières douanières et l’intervention de l’Etat dans l’économie même si celle-ci vise à améliorer les conditions de vie des individus.