CHRONISTOVISION MONDIAL

Hermès le Dieu messager

Hermès, le messager des Dieux et aux multiples missions, est le dernier né des amours de Zeus.

 

La naissance d’Hermès

Il est donc le fils de Zeus et de Maia, une Pléiade. Elle est l’ainée des sept filles, les Pléiades, du Géant Atlas et de Pléioné, la fille des Titans Océan et Téthys. Les Pléiades sont très belles et mais subissent un sort tragique. Elles sont poursuivies durant sept années par un chasseur, le Géant Orion. Pour les protéger, Zeus les transforme en Colombes.

Maia enceinte s’est réfugiée au sud de l’Arcadie cachée de la terrible Héra, femme de Zeus. Elle y met au monde Hermès dans une caverne du mont Silène. Elle confie l’enfant à une Nymphe, sa nourrice.

 

Hermès vole le troupeau d’ApollonHermes0

 Hermès, encore bébé est très précoce. Il parle et marche tout seul. Un jour, profitant du départ de sa nourrice, il quitte son berceau et sa caverne et part voir le monde.

Il arrive en Thessalie, dans un vallon où un superbe  troupeau de vaches aux cornes dorées pâturent paisiblement. Ce troupeau est gardé par son frère Apollon.

Hermès regarde et observe que personne ne surveille le troupeau. Apollon est absent.

Hermès, malicieux, emmène le troupeau et masque toute trace de son passage. Il laisse les vaches près du mont Pylos. Pour honorer les Dieux, il décide d’emmener une vache et de la  sacrifier puis il découpe la bête en douze parts. Il fait bruler les carcasses puis repart en direction de sa caverne. Zeus observe tout, il admire sa malice et du tour joué au prétentieux Apollon. Hermès devient le dieu des voleurs.

Arrivé devant sa caverne, il regarde une tortue. Il vide les entrailles de la tortue puis fixe des et des boyaux des deux vaches sacrifiées pour fabriquer une lyre.

Hermès cache son instrument de musique et se couche comme si de rien n’était.

Apollon revient vers son troupeau et s’aperçoit qu’il a disparu. Il cherche partout mais en vain.  Il pense alors consulter les Satires. Ces personnages sont munis d’un bas du corps de bouc et d’un haut du corps d’homme. Ils sont connus pour leurs avidités.

Apollon leur promet une forte récompense s’ils retrouvent le troupeau et celui qui l’a volé. Les Satires partent de tout côté mais après des heures de recherche, ils ne trouvent rien excepté une étrange musique. Ils s’approchent et arrivent près d’une caverne. Surgit alors une nymphe, la nourrice d’Hermès. Les Satires l’interrogent sur cette musique. Elle leur répond qu’un jeun enfant a construit une lyre avec des boyaux de vaches mais ne sait pas d’où proviennent ces boyaux. Les Satires repartent quand tout à coup, ils aperçoivent une carcasse de vache aux cornes dorées. Intrigués, ils entrent dans la grotte et observe un enfant endormi dans son berceau. C’est étrange mais çà ne peut être que lui le voleur.

Les Satires courent prévenir Apollon. Mais oui, dit-il, cet enfant est Hermès et c’est lui le voleur. Apollon part voir Maia pour qu’elle lui remette l’enfant.

Maïa étonnée, refuse d’admettre que son fil soit le coupable, ce n’est qu’un enfant. Le jeune Hermès proteste et crie son innocence. Apollon emporte la carcasse de vache et courre voir Zeus.

Apollon fait réveiller Zeus et ce dernier courroucé répète qu’un jeune enfant ne peut pas commettre ce forfait. Apollon insiste et montre des preuves. Zeus sermonne le jeune Hermès et lui ordonne de rendre le troupeau.

Hermès avoue et accepte sauf qu’il manque une vache. Hermès leur apprend qu’il en a sacrifié une pour honorer les douze dieux. Apollon étonné, mais il n’y a que 11 dieux, qui est le 12ème ? Hermès répond, mais c’est moi ! Zeus  sourit.

 

Hermès devient un Dieu de l’Olympe

Apollon va vite apaiser sa colère contre son  jeune frère. Il admire sa musique au son étrange et si somptueuse.Hermes

Apollon lui propose alors un marché. En échange des génisses, apollon lui demande sa lyre. Hermès accepte puis il taille dans une tige de roseau une flute et en joue somptueusement. Apollon lui propose un second échange, la flute contre la Houlette en or (bâton de berger) qui lui permettra de conduire tout troupeau et sera ainsi le dieu des bergers. Cette fois, Hermès refuse sauf si Apollon lui donne le don de voir l’avenir. Impossible dit apollon, seules les femmes abeilles installées à Delphes peuvent enseigner ce savoir. Hermès part à Delphes parfaire son éducation.

Hermès rejoint plus tard l’Olympe. Il s’ennui et demande alors à Zeus d’être le dieu responsable des propriétés divines et en échange promet de ne plus mentir. Zeus accepte et lui donne un bâton magique  sur lequel s’enroulent deux serpents qui représentent la vie et la mort ou l’Olympe et les Enfers. C’est l’ancêtre du Caducée, symbole de la médecine.

 Il ajoute à sa panoplie un chapeau rond pour le protéger contre la pluie et des sandales en or l’emportant à toute vitesse. Zeus le nomme l’unique messager des Dieux et notamment auprès d’Hadès. Hermès accompagne très souvent les morts vers le monde souterrain.

Hermès a aussi pour fonction d’accompagner et de conseiller les voyageurs et les commerçants. Il utilise toute sorte de subterfuges pour vendre n’importe quelle camelote.

Zeus l’utilise aussi très souvent pour masquer ses infidélités à son épouse Héra.

La réputation d’Hermès se répand à toute vitesse, des bornes du nom d’Hermès font leur apparition au bord des routes pour afficher les directions. Hermès plait aux autres dieux mais il agace par ses farces et ses chapardages. Aphrodite s’offrira à lui pour contenter les désirs d’Hermès et de leur étreinte naitra un être mi homme mi femme, Hermaphrodite.

Ce dieu est apprécié des mortels mais sa nature et son comportement en font un Dieu hermétique et un messager indéchiffrable.