CHRONISTOVISION MONDIAL

La naissance des Etats-Unis

Depuis deux siècles, les colons européens peuplent la côte ouest de l’Amérique du nord encore colonie anglaise. Les colons veulent s’émanciper et profitent d’une augmentation de taxes pour se soulever contre la couronne anglaise.

 

La révolution américaine

L’Amérique du nord compte 13 colonies anglaises soumises au pouvoir royal anglais. Le roi Georges III augmentent les taxes et sans donner de représentation aux colonies dans le Parlement anglais. Les colons sont aussi brimés par l’importation de biens lourdement taxés

 En 1773, quelques colons de Boston jettent une cargaison de thé à la mer pour montrer leur colère contre une taxe votée sans leur accord. Le roi exige le remboursement de la cargaison. C’est le début de l’insurrection appelée « Tea party » (cette appellation désigne aujourd’hui des mouvements politiques anti impôts). Des troupes anglaises sont envoyées à Boston pour maintenir l’ordre.

 

Peu après, à Philadelphie, les représentants des 13 colonies réunis en congrès proclament l’indépendance sous l’égide d’un riche planteur de Virginie Thomas Jefferson. Il proclame le 4 juillet 1776 la déclaration d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique et énonce que tous les hommes sont égaux et ont le droit d’accéder au bonheur.

L’Angleterre, furieuse, veut mater les rébellions. La guerre d’indépendance débute entre les patriotes commandés par Georges Washington et les armées britanniques. La France, heureuse de botter le cul des anglais, envoie des armes et quelques soldats aidés les patriotes. L’expérience du général La Fayette âgé de 19 ans est très précieuse. L’écrivain Beaumarchais participe à la livraison d’armes.

En 1777, les américains mal organisés remportent pour autant une écrasante victoire.  Le 17 octobre 1781, les colons battent les anglais à la bataille de Yorktown. Le 3 septembre 1783, le traité de Versailles consacre l’indépendance des Etats-Unis. Cette guerre épuise les richesses du royaume français. Louis XVI doit réformer l’Etat. En 1789, Georges Washington devient le 1er Président des Etats-Unis.