CHRONISTOVISION MONDIAL

Les guerres Napoléoniennes

Après la révolution et la terreur, les Français veulent de l’ordre. Napoléon arrive à point pour imposer un pouvoir fort et conquérant. L’armée française s’est tout d’abord défendue contre les monarchies européennes voulant écraser l’esprit révolutionnaire, puis Napoléon va utiliser cette armée victorieuse pour s’imposer sur toute l’Europe.

 

Le Consulat

Les tensions sont vives entre l’Angleterre et la France. L’armée française occupe la Belgique, l’Angleterre craignant toujours une invasion française veut les chasser. Les anglais fomentent une seconde coalition contre les français. Le Directoire veut envahir l’Angleterre mais Bonaparte hésite. Talleyrand conseille Bonaparte de partir en Egypte pour couper la route des Indes aux anglais. Malgré quelques victoires, la campagne est désastreuse, de nombreux soldats meurent de maladies exotiques. Le Général revient à Paris le 23 août 1799 dans une France au bord du cahot. Bonaparte sent que le Gouvernement peut être renversé. Le 18 Brumaire (9 novembre 1799), Bonaparte déclenche un coup d’Etat et veut installer une République forte, c’est la naissance du Consulat.

Bonaparte a 30 ans, il est nommé 1er  consul. Il continue les réformes du Directoire, il promulgue le 21 mars 1804 le code civil. Il repousse les ennemis étrangers, rétablit la paix en Europe et signe un concordat en 1801 avec le pape Pie VII qui apaise les griefs de la révolution.

Les royalistes veulent en finir avec la révolution et rétablir la monarchie. Bonaparte refuse la monarchie et fait assassiner le jeune prince de sang royal le duc d’Enghien. Le 2 décembre 1804, Bonaparte se fait sacrer empereur, Napoléon 1er en présence du pape Pie VII. Les anglais se méfient surtout que Napoléon veut soumettre les vieilles dynasties européennes. Il se fait nommer roi d’Italie le 26 mai 1805. Une coalition Grande Bretagne, Prusse, Autriche et Russie se forme pour mettre au pas ce tumultueux Napoléon.

 

 

Les victoires de Napoléon

Allié à l’Espagne, Napoléon veut lancer une armada vers l’Angleterre. Elle est stoppée par les anglais du général Nelson qui battent la flotte française à Trafalgar. Les anglais domineront les mers pendant un siècle. Le 2 décembre 1805 les armées russes et autrichiennes sont vaincues par les français à la bataille d’Austerlitz. Napoléon est un stratège remarquable, ses armées ont la faculté de se déplacer rapidement, surprenant à chaque fois ses ennemis. En 1806, les Prussiens sont balayés à la bataille d’Iéna.

Les conquêtes napoléoniennes anéantissent l’unité du saint empire germanique. Après huit siècles d’existence, il n’est plus. La Prusse devient une puissance égale à l’Autriche des Habsbourg. En 1806, Napoléon oblige L’héritier de l’empire germanique François II à abdiquer. Il reste seulement empereur d’Autriche. Les 16 Etats allemands s’unissent au sein de la confédération du Rhin.

En 1808, Napoléon veut imposer à l’Espagne son frère comme souverain. Il envahit aussi le Portugal mais échoue face aux armées portugaises. La population espagnole se révolte, des massacres immortalisés par le peintre  Goya saignent l’Espagne. Les Français subissent une guérilla meurtrière. Les anglais menés par le duc de Wellington soutiennent les révoltes espagnoles.

 

 

La Bérézina